Le Thor Gitta, bateau battant pavillon norvégien, affrété par la Five Oceans Salvage dans le cadre du renflouage du MV Angel 1, en détresse au large de Poudre d’Or, devra se retrouver sur la zone sinistrée aujourd’hui. Ce bateau équipé de grues et d’équipements spécialisés pour le transbordement de marchandises en haute mer, est arrivé à Port-Louis hier matin.
Le Salvage Plan, élaboré par des spécialistes en consultation avec les officiels de la cellule de crise mise sur pied, prévoit que le Thor Gitta sera mis à contribution dès demain matin pour le transfert d’une partie des 32 000 tonnes de riz à bord du MV Angel 1, destinées à la Côte d’Ivoire. Dans un premier temps, les opérations de transbordement s’échelonneront sur une période de neuf jours, soit le temps de délester le navire dressé sur les récifs de Poudre d’Or pour qu’il soit remis à flots.
Pour la partie initiale de cette opération, l’équipe de marins spécialistes de ce genre d’opérations et constituée par la firme Scott s’occupera de la cargaison de riz, qui n’a pas été abîmée jusqu’ici par l’eau de mer, qui est montée dans la cale depuis plus de quatre semaines. Une bonne partie de la cargaison devra être détruite, celle-ci étant devenue impropre à la consommation.
Avec le MV Angel 1 se remettant à flotter à environ 2,7 milles nautiques de la côte Nord-Est de Maurice, les plongeurs de Five Oceans Salvage dresseront un constat des dégâts causés à la coque en vue d’effectuer des premiers patchings pour pouvoir rallier la rade de Port-Louis. Les plus optimistes avancent que le vraquier battant pavillon panaméen pourrait regagner la cale sèche au cours de la seconde quinzaine de ce mois pour les premières grandes réparations, avant de reprendre la mer.
Entre temps, les risques de pollution du lagon sont quasi-écartés. Quelque 1 100 mètres cubes de fioul mélangé à l’eau de mer ont été pompés des réservoirs du MV Angel 1 au cours de ces deux dernières semaines. L’huile adultérée a été transportée à bord d’un bunker barge, Le Minorque, à Port-Louis, en fin de semaine. Néanmoins, des équipements de pompage sont toujours installés pour parer à toute éventualité et pour des opérations de skimming pendant le transbordement du riz du MV Angel 1 sur le Thor Gitta.
A ce stade, aucune des sources approchées n’a voulu faire de prévisions quant au coût global de cette opération de renflouage et de remorquage, même si les compagnies d’assurance et de réassurance ont donné la garantie aux autorités mauriciennes quant au remboursement des coûts.