Depuis le week-end dernier, le père Jacques-Henri David, aumônier de l’Apostolat de la mer, rend visite régulièrement aux marins du MV Benita qui sont hébergés à l’hôtel Saint-Georges. « Ils sont traumatisés. Chacun vit cette épreuve différemment, mais ce qui frappe c’est la solidarité entre eux », nous dit le père David. Ce dernier ajoute que l’Apostolat de la mer accompagne ces marins sur une base humanitaire et leur apporte aussi un soutien spirituel. « Ils sont pris en main. Ils ont récupéré leurs effets personnels et je suis content qu’ils aient pu communiquer avec leurs familles. Celui qui est à l’hôpital est sorti du coma et a pu parler lui aussi avec les siens », témoigne le père David.
Par ailleurs, le diocèse de Port-Louis célébrera la prochaine Journée mondiale des Gens de la mer le 10 juillet à Grand-Gaube. « Il y a eu depuis le début de l’année des accidents de pêcheurs et il est bon de conscientiser la population aux risques du métier des gens de la mer. Malheureusement, c’est lorsqu’il y a une catastrophe que la population prend réellement conscience du danger qui guette ces professionnels de la mer. Heureusement que le pays à travers la Mauritius Labour Convention 2006 s’engage à veiller au bien-être des marins. »
« L’Apostolat de la mer mettra aussi l’accent lors de cette Journée mondiale sur les changements climatiques ainsi que sur la nécessité d’une formation plus poussée pour permettre aux marins d’exercer leur métier dans de meilleures conditions », poursuit le père David. Pour sa part l’Organisation Maritime Internationale a retenu pour thème Les transports maritimes : indispensables pour le monde. Le thème évoque l’importance de ces locomotions maritimes au sein de la société et tente de sensibiliser un grand nombre quant à la pertinence du rôle que joue l’OMI en tant qu’organisme mondial de réglementation pour les transports maritimes internationaux.