Décédé le mercredi 25 janvier dernier à l’âge de 77 ans, le père Henri Tostée. Ce prêtre d’une grande simplicité et d’un abord agréable et qui a exercé divers ministères au sein du diocèse de Port-Louis venait, tout juste, de demander d’être relever de ses responsabilités d’official de la Conférence Episcopale de l’océan Indien (CEDOI).
Grand témoin d’une foi simple mais rubuste, comme n’a pas manqué de le souligner l’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat, lors de la cérémonie d’obsèques en l’église Notre Dame de la Visitation à Vacoas, Henri Tostée laisse à tous ceux qui l’auront connu le souvenir d’une personne toujours de bonne humeur. Pour les fidèles qui l’auront eu comme comme vicaire ou curé, tous reconnaissaient en lui un bon pasteur à l’oreille attentive, proche des gens mais aussi capable d’interpeller quand le besoin se faisait sentir.
C’est ainsi que quand il assumait le poste de rédacteur-en-chef de La Vie Catholique durant les années de braise post-indépendance, le père Tostée, sans doute sur les conseils éclairés de l’évêque catholique d’alors, Mgr Jean Margéot, n’hésita pas une seconde d’emboîter le pas à tous les autres journaux indépendants pour substituer les textes censurés de l’hebdomadaire catholique par les hommes en kaki des Casernes centrales par des espaces blancs en signe de protestation contre cette atteinte à la liberté d’opinion et d’expression.
Le père Tostée aura aussi été proche des Mouvements d’Action Catholique, dont la Jeunesse Ouvrière Catholique (JOC) qu’il a eu l’honneur de servir en tant d’aumômier. Ce sont au terme d’études de Droit canon à Rome qu’il a assumé les fonctions d’official du diocèse catholique local, puis de la CEDOI. Le père Tostée a aussi été vicaire-général sous Mgr Jean Margéot. C’est encore lui qui fut désigné secrétaire lors du dernier Synode diocésain qui aura tracé la nouvelle orientation d’une église locale toujours plus proche des préoccupations quotidiennes de ses fidèles. A tous ceux qui pleurent son départ, particulièrement les membres de sa famille, Week-End présente ses sincères condoléances.