Surpise dans la circonscription N° 1 avec la percée de l’Alliance Lepep dans le bastion mauve jusque-là considéré comme inébranlable. Peu avant le pointage de 13 h, le candidat de l’Alliance Lepep Patrice Armance déclarait au Mauricien que « pisso pe kasse dan N° 1 ». En effet, sur 3000 bulletins dépouillés, les candidats de l’Alliance Lepep devançaient légèrement ceux de l’alliance PTr/MMM.
À la SSS James Burty David, le centre de dépouillement de la circonscription N° 1, plusieurs candidats étaient déjà sur place vers 10 h ce matin pour veiller à l’ouverture des urnes et le cheminement des bulletins par lots de cent.
Si du côté de l’Alliance Lepep la mine était plutôt défaitiste hier après-midi, l’ouverture des premières urnes devait leur redonner une certaine confiance. Par contre, la prudence était de mise au sein de l’alliance PTr/MMM. L’exercice de comptage a débuté vers 11 h et les différents agents étaient regroupés aux portes des différentes salles de classe.
Les premières indications démontraient qu’on se dirigeait vers une lutte serrée entre Jean-Claude Barbier et Patrice Armance pour la première place. Ainsi, dans une salle de classe on comptabilisait 53 voix pour ce dernier et 49 pour le député sortant sur les premiers cent bulletins dépouillés. Dans une autre salle de classe, l’alliance PTr/MMM menait largement.
Des 30 salles de dépouillement, l’on pouvait avancer que l’opposition effectuait une percée surprenante. Les agents et candidats de l’alliance PTr/MMM affichaient une grise mine dans cette circonscription jusqu’à peu considérée comme un bastion inébranlable du MMM.