Alors que tout laisser présager que le taux d’abstention allait être très fort dans la circonscription N° 11 pendant le cours de la journée, ils ont finalement été 81,36 % à accomplir leur devoir civique. Il faut dire que l’affluence vers les centres de vote a été très laborieuse en début de journée à Vieux-Grand-Port/Rose Belle. Le mauvais temps qui prévalait dans la région a dû en dissuader plus d’un de mettre le nez dehors pour aller voter.
À 10 heures, seulement 6 277 électeurs s’étaient rendus vers les 21 centres de vote. Pendant ce temps, les candidats des deux principaux blocs sillonnaient la région séparément pour mobiliser les électeurs. On les a ainsi vus chacun son tour dans les nombreux villages qui composent cette grande circonscription, du climat humide de Cluny ou de Nouvelle-France à la chaleur torride de Bois des Amourettes ou Rivière des Créoles. Bravant le mauvais temps et profitant des éclaircies pour rencontrer les habitants, les candidats avaient l’air inquiets du taux de votants qui ne décollait pas.
Même après l’arrivée du beau temps, les électeurs ne se sont pas rués vers les centres de vote. À midi, seulement 12 598 électeurs avaient voté, ce qui représente 29,58 % de l’électorat de la circonscription alors qu’à 13 heures, le taux atteignait 35,66 %. « L’opération grattage » se mettait alors en marche principalement du côté de l’alliance PTr/MMM, pour attirer les électeurs vers les centres de vote. Mobilisant les chauffeurs chargés d’accompagner les électeurs dans leurs centres de vote, les candidats réussissaient à faire grimper le nombre de votants dramatiquement. Alors que le pourcentage de votants était de 44,84 % à 14 heures, il atteignait la barre de 67,01 % à 16 heures. Et ce trend se poursuivait dans les deux dernières heures jusqu’à atteindre la barre de 81,36 %, ce qui représente une légère baisse comparée aux 83,39 % des législatives de 2010. Mais le rush des électeurs vers leurs centres de vote durant les dernières heures était remarquable.
Par ailleurs, aucun gros incident n’est à signaler dans la circonscription si ce n’est le cas d’un électeur qui a photographié son bulletin de vote alors qu’il était dans l’isoloir au Farmers Service Centre à New Grove. Cet incident a été confirmé par la Returning Officer qui a toutefois concédé ne pas avoir de détails. Quelques tensions ont aussi été ressenties ici et là dans certains bureaux de vote mais rien de grave n’a été signalé.
On retiendra cependant la colère de la candidate rouge/mauve Sundee Beedassy qui a estimé se sentir lésée à quelques reprises. Elle s’est plainte aux policiers et Electoral Officers du fait qu’elle ait dû parcourir la longue entrée qui mène jusqu’à la Mahatma Gandhi Secondary School alors que ses adversaires étaient autorisés à venir jusqu’à la porte d’entrée en voiture. Elle s’est également plainte du fait que son agent a dû patienter de longues minutes devant la porte d’entrée du collège alors qu’on avait laissé entrer celui de son adversaire.