Le taux de vote de 83,33% de 2010 passe cette année à 80,3% dans la circonscription N° 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac). Le fait marquant de cette journée est que les candidats des deux blocs ont été très peu vus ensemble. Chacun sillonnait la circonscription de son côté.
L’exercice de vote a démarré très lentement au N° 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac), surtout avec le mauvais temps qui prévalait dans la matinée. À 10h, le taux était encore à 14,02%. Cependant, les bases étaient déjà très animées et les candidats faisaient leur tournée. Zouberr Joomaye (PTr-MMM), rencontré à l’école de Rivière-des-Anguilles, affichait déjà l’optimisme pour le reste de la journée.
Les activistes des deux camps étaient confiants d’un “3-0” sans appel. Malgré leur optimisme, cela n’a pas empêché une bonne cohabitation. Comme c’est toujours le cas pour les élections, les bases étaient les unes à côté des autres. Certains s’aventuraient même de l’autre côté pour échanger quelques mots avec leurs camarades, rivaux d’un jour. Si les rouges-mauves et oranges-bleus-blancs étaient dominants autour des différents centres de vote, les bases de Rezistans ek Alternativ ne sont pas passées inaperçues, notamment à Rivière-des-Anguilles, Camp-Diable et L’Escalier.
Le ton est monté vers les 11h à l’école de La Sourdine L’Escalier quand des agents de l’Alliance Lepep ont accusé ceux de l’alliance PTr/MMM de « “bribe” électorale ». Le candidat Menon Murday (AL), rencontré un peu plus tard, signifiait ainsi son intention de consigner une déposition à la police après la fermeture des bureaux de vote. Plus tôt dans la matinée, le candidat Bashir Jahangeer (AL) avait, lui, protesté auprès du Presiding Officer de l’école de La Flora contre Rama Sithanen qui, selon lui, « faisait campagne dans la cour de l’école ».
À midi, le taux de participation était de 27,90%. Mais le mouvement de la foule a réellement démarré à partir de 14h. Le taux de participation est ainsi passé de 40,8% à 52,38% entre 14h et 15h. Vers cette même heure, les candidats du PTr/MMM s’étaient donné rendez-vous à Bois-Chéri pour la traditionnelle marche vers le centre de vote. Pradeep Peetumber et Zouberr Joomaye marchaient à la tête du cortège avant d’être portés sur les épaules par leurs activistes. Ces derniers scandaient « B… Mam », avant d’être rappelés à l’ordre par les policiers. Rama Sithanen a rejoint ses colistiers peu après dans l’enceinte de l’école.
Rama Sithanen a exprimé sa satisfaction du déroulement de la journée et se disait alors confiant. Les partisans du PTr/MMM étaient massés dans l’enceinte de l’école quand un activiste de l’Alliance Lepep est venu protester de leur présence auprès du Presiding Officer. Ce dernier a eu fort à faire pour le calmer. Soorooj Phokeer, Campaign Manager de l’Alliance Lepep, est alors intervenu pour demander à l’officier en charge de faire sortir ceux qui avaient déjà voté, tout simplement.
Alors que Rama Sithanen était encore dans l’enceinte de l’école, les bruits annonçaient l’arrivée d’un autre défilé. Maneesh Gobin était porté en triomphe par ses partisans dans les rues de Bois-Chéri. Sollicité sur cette démonstration en solo, il devait répondre qu’il s’agissait d’un acte « spontané » des activistes et que Menon Murday et Bashir Jahangeer étaient respectivement à Rivière-des-Anguilles et L’Escalier, deux villages « difficiles ».
À la fermeture des centres de vote, la circonscription N° 13 affichait un taux de participation de 80,33%, contre 83,33% en 2010. Le Returning Officer, Madeven Armoogum, se dit satisfait du déroulement de la journée. Des observateurs de la SADC, également sur place, se disent, eux, impressionnés par le professionnalisme démontré au cours de ces élections.