Après la tendance observée lors du dépouillement des premiers bulletins de vote au centre Sir Abdool Rahman Osman State School, pour le N° 15 (La Caverne/Phoenix), c’est sans grande surprise que les trois candidats de l’alliance Lepep sont sortis victorieux du dernier scrutin.
Moins d’une demi-heure après le début des opérations, la tendance des résultats tournait à l’avantage des candidats de l’Alliance Lepep et elle devait se maintenir pendant toute la journée au point où Raffick Sorefan de l’Alliance PTr/MMM devait prendre la décision de quitter l’enceinte du centre peu après 13 heures, après avoir rencontré et félicité son ancien camarade du MMM, Eddy Boissézon, aujourd’hui élu de l’Alliance Lepep. Un moment fort d’émotion pour les deux hommes. « Je ne ferai pas de déclarations… Humainement c’est compréhensible. Mais la lutte continue. Le MMM sera toujours là pour la mener. Il est vrai de dire que ce qui s’est produit ici au N° 15 se traduit en général sur l’ensemble du pays. Mais nous serons toujours là », a-t-il affirmé à la presse en présence de M. Boissézon. À cette heure de la journée, Jozique Radegonde, l’autre candidate rouge-mauve, n’était pas dans l’établissement. Suren Dayal, du PTr, quant à lui, est resté un peu plus longtemps. À l’affichage des 15 600 voix, l’écart entre lui et Eddy Boissézon était de plus de 700 voix mais il gardait encore espoir d’un revirement de la situation. « Monn déjà ressi remonte 800 voix d’écart », affirme-t-il en se fondant sur le nombre de personnes qui ont voté au N° 15, soit 42 451. Il devait ajouter : « Je ne quitte pas le champ de bataille ».
Alors que depuis le matin, le calme régnait dans la cour de l’école, vers 14 h 30, les premiers klaxons des voitures qui allaient participer au défilé de la victoire se faisaient entendre. L’organisation de la fête se mettait en place. Des directives étaient données aux uns et aux autres pour acheter des pétards ou encore pour appeler ceux qui allaient être des leurs. Petit à petit les agents du PTr/MMM ont quitté l’enceinte de l’établissement, « pour leur sécurité », précise Suren Dayal qui est parti aux alentours de 15 heures.
Peu après 16 heures, la foule a pénétré l’enceinte de l’établissement alors que le décompte se poursuivait dans les salles. « 1, 2, 3 zéro piso », devait-elle scander. Une situation que le Returning Officer du N° 15, Luchmyparsad Aujayeb, devait regretter. « Je déplore que la police ait laissé entrer la foule », dit-il en ajoutant cependant comprendre la joie des sympathisants. C’est à 17 h 42 que le RO a donné lecture des résultats et a proclamé les trois nouveaux députés de la circonscription, Toolsyraj Benydin, Showkutally Soodhun et Eddy Boissézon. Parmi les 42 451 bulletins recueillis, 433 ont été rejetés.