Après avoir patienté pendant plusieurs heures dans l’enceinte de Forest-Side SSS (Girls), Counting Centre de la circonscription N°17, les partisans de l’Alliance Lepep n’en pouvait plus d’attendre. Sous la pluie et le froid, ils ont acclamé leurs candidats élus à chacune de leur apparition et réclamé la proclamation officielle des résultats définitifs, lesquels ont tardé. À l’arrivée du Returning Officer, Sharma Ramphul, peu avant 20 heures, l’effervescence était à son summum. La foule, composée essentiellement de partisans du PMSD, ne pouvait plus contenir sa joie. Curepipe avait changé de couleur, passant du mauve au bleu !
Dès les premières minutes après le coup d’envoi du décompte des votes, la tendance annonçait déjà les prémices d’une victoire pour les trois candidats sous la bannière de l’Alliance Lepep à Curepipe/Midlands. Très vite, la nouvelle s’est répandue et le nombre de partisans qui s’étaient réunis à l’extérieur du collège n’a cessé d’augmenter jusqu’à l’ouverture des grilles, dans l’après-midi. Au premier pointage en début de journée, Adrien Duval (2 829 voix), Stephan Toussaint (2 339 voix) et Malini Seewocksing (2 261voix) confirmaient leur position confortable sur leurs adversaires directs, en l’occurrence Satish Boolell (1767 voix), Steve Obeegadoo (1167 voix) et Michael Sik Yuen (1544 voix). Ce dernier, qui était déjà parti au moment des premiers résultats partiels, nous confiait plus tôt qu’il croyait toujours en la possibilité d’être élu. La veille, les incidents à la Cité Atlee, disait-il, n’avaient pas affecté son état d’esprit.
Alors que ses colistiers étaient partis, Steve Obeegadoo, malgré la défaite, est resté sur place pendant quelque temps et a salué les nouveaux élus, lesquels ont été rejoints par leurs proches. Jennifer Duval, la mère du plus jeune élu des élections générales, avait du mal à contenir ses émotions lorsque nous l’avons approchée. De son côté, Adrien Duval, candidat PMSD de l’Alliance Lepep qui est élu (18 541 voix) en tête de liste, ne restait plus en place !
Avec 3-0 pour la circonscription de Curepipe/Midlands, la surprise était de taille. Se retrouvant à la septième place avec 7 643 voix, Éric Guimbeau, leader du MMSD, dont le parti briguait ces élections en solo, n’aura pas connu le même succès que les précédentes années.
Fait anecdotique : alors qu’il était quasi certain que l’Alliance Lepep remportait les suffrages au N°17 et ailleurs, des policiers en service à la Counting Unit confiaient leur… soulagement ! Et c’est par un défilé à travers Curepipe que les partisans ont fêté la victoire de leurs candidats.