Pour la première fois depuis sa première participation à des élections générales en 1976, le MMM, seul ou en alliance, a perdu globalement dans son bastion de Stanley/Rose-Hill. Seule consolation pour les militants, leur leader fait partie des trois élus. Mais Paul Bérenger n’est à aucun moment apparu à Notre Dame des Victoires RCA pendant le dépouillement du scrutin. Ses deux colistiers, Stéphanie Anquetil et Deven Nagalingum, qui étaient présents toute la matinée  ont quitté discrètement les lieux quelques minutes après l’annonce officielle dès premiers résultats partiels.
En dépit d’importants moyens logistiques et humains déployés par le PTr/MMM durant la campagne, les résultats d’hier sont venus démentir la force de cette alliance sur le terrain. Au deuxième pointage vers 14 h 45 confirmant qu’au moins deux candidats de l’Alliance Lepep, à savoir Ivan Collendavelloo et Fazila Daureeawoo, entreraient au Parlement, les partisans munis de tout un arsenal bruyant affluaient et c’est une marée orange-blanc-bleu très excitée qui a envahi la cour de l’école lorsque les portes se sont ouvertes vers 17 h 45. L’ancien député mauve Kee Chong Li Kwong Wing, est venu lui aussi féliciter « son ami Ivan ».  Celui-ci, visiblement ému à côté de son fils Irvin, a demandé à ses agents de faire entendre à la foule le « Soldat lalit Militant » — l’hyme des militants qui avait été joué  à chaque fois qu’il prenait la parole dans les meetings de l’Alliance Lepep.
En attendant les  résultats finals, Ivan Collendavelloo a fait la déclaration suivante au Mauricien : « Une nouvelle page de l’histoire est maintenant tournée. Le peuple a donné une véritable leçon d’humilité à la classe politique et espérons que leçons soient tirées de cela. J’ai une pensée personnelle pour Paul Bérenger et je sais qu’il saura ne pas prendre ombrage de cette défaite. Je suis triste qu’il n’ait pas écouté mon appel du mois d’avril de prendre une retraite politique. Ramgoolam mérite ce qu’il a reçu et encore plus. J’espère que le prochain gouvernement saura rectifier toutes les injustices que Ramgoolam a commises contre le peuple mauricien. J’aurai l’occasion très prochainement de sensibiliser les amis du MMM sur les conséquences de cette défaite et je vais faire une déclaration ultérieurement par rapport à l’avenir du MMM».