Les premiers résultats sont tombés à 12h50 sur un total de 2 800 bulletins dépouillés. C’est Rajesh Bhagwan, chef de file de l’alliance PTr/MMM, qui figurait alors en tête de liste avec quelque 1 282 votes, suivi de très près par Anil Gayal (1 274 votes) de l’Alliance Lepep et de son colistier Alain Aliphon (1 221 votes).
La lutte semblait très serrée entre les deux chefs de file des principaux blocs, confirmant la tendance constatée depuis le début du comptage avec huit votes d’écart entre Anil Gayan et Rajesh Bhagwan au premier pointage. La tendance est la même pour Guito Lepoigneur (Alliance Lepep) et Danisha Sornum (PTr/MMM), qui se trouvaient respectivement en 5e et 6e position. Le candidat Franco Quirin, lui, était à 75 votes derrière Alain Aliphon, en arrivant à la 4e position.
La cloche pour le démarrage du comptage au centre de dépouillement de la circonscription No 20 (Beau-Bassin–Petite-Rivière) à l’école Philippe Rivalland, Beau-Bassin, a retenti à 10h56 et on a entendu les premiers noms des candidats dans les Counting Rooms tandis que le Returning Officer Raj Seebaluck faisait, lui, une tournée dans les 28 salles de comptage, où les 97 urnes avaient été réparties.
Les candidats des deux principaux blocs, du Parti Justice Social et d’Unir pour Bâtir étaient les premiers sur les lieux. Lorsque le comptage a commencé, ce sont surtout les agents principaux de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité qui communiquaient la tendance aux candidats Bhagwan, Sornum et Quirin. Les candidats de L’Alliance Lepep, Rezistans ek Alternativ et EDP ont fait le tour des salles pour s’enquérir du déroulement de l’exercice.