La journée électorale dans la circonscription n° 5 (Pamplemousses-Triolet) a pris fin hier avec en toile de fond un désaccord sur le nombre de boîtes utilisées à la Maheshwarnath Government School, un des centres de vote. Ce qui a retardé considérablement les procédures  électorales après la fermeture des centres de vote.
Selon nos renseignements, en raison de la largeur du bulletin de vote dans la circonscription n° 5,  deux boîtes  avaient été placées dans chaque salle d’un centre de vote. Les boîtes inutilisées ont été disposées ensuite dans une autre salle. Selon les indications recueillies, des candidats de l’alliance Lepep ont contesté le nombre de boîtes utilisées alléguant que certaines auraient disparu.
Le Returning Officer Moun Seetaram a dû passer une bonne partie de la soirée sur place afin de faire entendre raison aux contestataires, avec pour conséquence que le débarquement des urnes a accusé un retard considérable.
Les premières boîtes en provenance de l’école d’Arsenal sont arrivées à l’école Droopnath Ramphul vers 20 h et ont été débarquées peu après.  Cependant, en raison de l’incident survenu à l’école Maheshwarnath Government School, les autres camions transportant les urnes en provenance des autres centres de vote étaient toujours en mode attente de débarquement à 22h30.
Au fur et à mesure que les camions transportant des urnes arrivaient à l’école Droopnath Ramphul la foule accompagnant les cortèges grossissait devant l’enceinte de l’établissement. Elle était divisée en deux camps, chacun scandant des slogans, dont des “trois zéro pisso”, en faveur soit de l’Alliance Lepep soit de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité, faisant prévaloir une tension certaine devant l’institution. Vers 22h la SSU est arrivée sur les lieux afin de prêter main forte aux officiers de police déjà à pied d’oeuvre, et ce pour contenir au mieux la foule, en particulier les activistes de l’Alliance Lepep. Cette situation n’a pas manqué d’exaspérer Devanand Rittoo, candidat de l’Alliance rouge-mauve au n°5, qui confiait que c’est la première fois qu’il voyait une telle manifestation devant l’école servant de centre de vote.
Chacun des deux principaux partis politiques en lice dans la circonscription n°5 se dit confiant de remporter ce scrutin. Le suspense reste de mise.
Le mouvement des électeurs a été très lent durant toute la matinée d’hier au point où à 13h, seulement 35% des électeurs de Pamplemousses-Triolet s’étaient rendus aux urnes.
 Une heure plus tard le taux de participation passait à 42.7%. A partir de ce moment-là, les choses devaient prendre une autre tournure, surtout en raison d’un forcing de la part de l’Alliance rouge-mauve. C’est ainsi que le nombre de votants devait passer de 26 528 vers 14h à 43 499 à 17h (taux de participation à 70%). Le chiffre final n’était pas encore connu à 22h30 en raison des problèmes survenus à l’école Maheshwarnath Government School. Pour une des rares fois, Navin Ramgoolam n’était pas présent à Calebasses pour suivre le débarquement des urnes à l’école Droopnath Ramphul.  Il est donc revenu à Sanjay Bhuckory de s’y atteler.