75 %, soit, 39 388 votants des 52 351 électeurs de la circonscription N° 6, Grand-Baie/Poudre-d’Or, ont accompli hier leur devoir civique. Lent au départ, l’exercice, qui s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, a connu un coup d’accélérateur dans l’après-midi entre 14 heures et 15 heures où les électeurs, en famille, ou accompagnés des partisans de chaque alliance, se sont rendus massivement aux 17 centres de vote où 33 candidats étaient en lice.
De 2 161 votants à 8 heures, à 7 126 votants à 10 heures, les électeurs du N° 6 ont pris leur temps pour se rendre aux urnes hier matin. À 11 h, le nombre de votants dans la circonscription était de 10 769, représentant environ 20,57 %. Ce n’est qu’à partir de midi que le mouvement s’est accéléré, avec 14 961 électeurs à avoir accompli leur devoir civique, soit 28,59 %. Les électeurs de Grand-Baie/Poudre-d’Or ont préféré ainsi attendre l’après-midi pour sortir et se rendre aux centres de vote et à 15h, plus de la moitié avaient voté.
À 8 heures, à Adolphe de Plevitz SSS, le candidat Sangeet Fowdar (Alliance Lepep) se disait satisfait du bon déroulement du scrutin. À Poudre-d’Or, l’arrivée à 10 h 45 de Vinay Sobrun, candidat de l’alliance PTr/MMM, accompagné de son épouse et des membres de sa famille, a été le clou de la journée. Ses partisans sont venus nombreux pour le soutenir et ont effectué une marche, l’accompagnant jusqu’au centre de vote. Alors que Vinay Subron quittait l’enceinte de l’école, le candidat de l’alliance Lepep Ashit Gungah arrivait pour vérifier la bonne marche du scrutin. Les personnes âgées se déplaçant parfois à l’aide de béquilles n’ont pas manqué à l’appel. Soutenues par les partisans de chaque bloc, elles sont allées voter.
Les candidats du N° 6 se sont fait un devoir de sillonner la circonscription. Certains, depuis 6 heures hier matin, pour s’assurer de rallier le maximum de votants à leur cause et s’assurer la victoire. Ainsi, comme Vinay Sobrun, son colistier Lormus Bundhoo, chaleureusement accueilli par les activistes à Fond-du-Sac, s’est rendu de centre de vote en centre de vote. Cependant, malgré la présence des candidats qui galvanisaient un peu les activistes, l’ambiance est restée très calme au N° 6, voire morose dans certaines localités, à l’instar de la SSS Government School à Cap-Malheureux, ou à la Doorgachurn Hurry Government School et à la SSS Sharma Jugdambi à Goodlands.
À 15h, le nombre de votants s’élevait à 27 597, soit 52,71 %, et l’ambiance a commencé à changer de couleurs, les électeurs s’activant pour aller aux urnes. À l’école Jean Eon à Grand-Gaube, les électeurs ne cachaient pas leur joie d’aller voter, certains pour la première fois. « Le vote d’un jeune compte », laissaient entendre quelques jeunes.
Au cours de la journée, on aura noté la présence des représentants de la SADC Parliamentary Forum Election. Eduarda Magalhaes, accompagnée de deux autres observateurs, se dit satisfaite que le processus de vote se soit déroulé dans le calme. « Nous avons sillonné plusieurs régions depuis ce matin, dont Pamplemousses et Triolet et jusqu’à présent, nous constatons que les votes se déroulent de manière satisfaisante ». Partout l’ambiance est au beau fixe, les électeurs rentrent tranquillement chez eux après avoir glissé leur bulletin dans l’urne. Ce processus serait différent en comparaison avec celui d’autres pays. Les observateurs font ressortir la complexité du processus ailleurs et la rapidité à Maurice. « Ailleurs, cela prend 5 à 7 minutes tandis qu’à Maurice cela va beaucoup plus vite ».