L’ambiance calme et disciplinée de la journée des élections de mercredi a perduré également pour le décompte des bulletins de vote à la Adolphe de Plevitz State Secondary School de Grand-Baie (N° 6). Décompte des 114 boîtes qui a démarré plus tard que prévu, soit aux alentours de 10 h 15 dans les 31 salles.
À 13 heures, aucun pointage n’était disponible. Mais dans les salles de classe, une première tendance se dessinait, avec le nom des trois candidats de l’Alliance Lepep revenant le plus souvent que ceux de leurs adversaires. Adversaires qui ont joué fair-play durant la journée des élections et également pour l’exercice de décompte des voix. En effet, malgré leur adversité, les candidats ont fait preuve de respect mutuel. Ashit Gungah et Lormus Bundhoo ont échangé une poignée de mains et se sont même laissé prendre en photo ensemble.
Au fur et à mesure du décompte, l’anxiété pouvait se lire sur certains visages, en attendant le verdict des urnes. Avant même le premier pointage, les candidats de l’Alliance PTr/MMM étaient en retrait et semblaient sur le point de quitter les lieux, alors que les partisans de l’Alliance Lepep célébraient la victoire. On pouvait alors entendre des pétarades et voir le départ des premiers défilés.
L’exercice s’est déroulé sous l’oeil attentif des candidats de chaque bloc et de leurs counting agents présents dans le centre de dépouillement depuis très tôt ce matin. La police était mobilisée pour assurer le bon déroulement de cet exercice. Des officiers de la SADC étaient également présents.