Le N°8 est resté fidèle à Pravind Jugnauth, qui n’avait cette fois pas le soutien du PTr. La circonscription a ainsi privé Ashock Jugnauth de la «revanche» qu’il s’était promise sur le leader du MSM. Victoire sans appel de l’Alliance Lepep à Quartier-Militaire/Moka où les élus sont, en ordre de classement, Leeva-Devi Dookun, Pravind Jugnauth et Yogida Sawminaden. Nouveau venu dans la région, le jeune candidat prend 1 602 voix d’avance sur l’homme fort de l’Alliance PTr/MMM, qui connaît pourtant bien cette région où il avait été élu à quelques reprises dans le passé. Pratibah Bholah, ex-MSM qui est passée au PTR, et Sanjeeven Permal, du MMM, se retrouvent aux cinquième et sixième places respectivement.
« Pa ti a krwar sa pou pas koumsa ! » s’étonnait Ashock Jugnauth auprès de Sanjeeven Permal quelque temps après la publication des premiers résultats, où l’avance de l’Alliance Lepep était déjà clairement indiquée. Au deuxième pointage, les candidats de l’alliance PTr/MMM ont choisi de concéder la défaite et de quitter la cour de SSS Quartier-Militaire où les sympathisants de l’équipe adverse avaient commencé à se rassembler pour fêter.
Au N°8, la partie a été difficile pour les deux camps. Rien n’était joué pour les députés sortants Pravind Jugnauth et Leela-Devi Dookhun qui y avaient été élus avec 57,6% et 56,09% des voix recueillis avec le soutien du PTr en 2010. En 2009, les rouges avaient aussi aidé Pravind Jugnauth à remporter la partielle contre Ashock Jugnauth.
Quelque peu surpris de leur avance au départ, les candidats de l’Alliance Lepep avaient vite fait de retrouver le sourire. Pravind Jugnauth a été rejoint dans la cour par ses enfants et son épouse Kobita, qui a répondu aux attaques qu’elle a récemment subies en parlant de la « bassesse de l’adversaire ».
Après l’annonce des résultats finaux vers 19h30, les trois candidats de l’Alliance Lepep ont remercié leurs sympathisants et se sont engagés à se mettre rapidement au travail « pour ki nou avans ver devlopma ek progre ».