Les résultats ont été proclamés dans la circonscription No 15 à 23h après un “recount”. Khushal Lobine est élu en tête de liste, suivi de Patrick Assirvaden, tous deux de L’Alliance Nationale, et Gilbert Bablee, de L’Alliance Morisien. C’est par une différence de 49 voix que ce dernier devance Cader Sayed-Hossen. Les trois élus ont pris l’engagement de travailler ensemble pour la circonscription. La proclamation s’est déroulée dans le calme.

Le dépouillement au No 15 a démarré à midi, mais jusqu’à présent les candidats sont uniquement en présence du deuxième pointage affiché à 17h. Celui-ci démontrait un score de 2-1, avec Khushal Lobine en tête de liste, suivi de Patrick Assirvaden et Gilbert Bablee de l’Alliance Morisien en 3e position. Auparavant, c’était un 3-0 pour l’Alliance Nationale. À 18h, les “counting agents” indiquaient que Cader Sayed Hossen avait repris la 3e place.

Quant aux candidats mauves, concédant depuis 15h30 la défaite, ils ont quitté l’école. La lenteur du déroulement de l’exercice de dépouillement a tout au long de la journée tenu en haleine les partisans et candidats. Ces derniers jusqu’au dernier moment attendaient une confirmation de victoire ou de défaite.

L’exercice de dépouillement a démarré à midi pile dans les 30 salles de classe de l’école Visitation RCA. Bien que l’on s’attendait à ce que le dépouillement se déroule vite, ce n’est qu’à 14h15 que le premier pointage avait été affiché. Les résultats montraient un score de 3-0 en faveur de L’Alliance Nationale avec, en tête de lice, Patrick Assirvaden, suivi de Khushal Lobine et Cader Sayed-Hossen sur les 3 000 bulletins dépouillés. Vu l’écart très minime, les candidats de L’Alliance Morisien gardaient toujours l’espoir et étaient affairés à faire leurs calculs tout en suivant le déroulement du dépouillement dans les autres circonscriptions.

Depuis le début de la journée, c’est avec un visage inquiet que les candidats des trois blocs ont suivi le décompte. Les yeux restaient braqués sur les salles de classe et les oreilles, elles, attentives pour suivre les tendances. Les agents dans l’enceinte de l’école chuchotaient tantôt « Dayal pe rantre », tantôt « National pe rantre 3-0 ». Le suspense a été de mise tout au long de la journée.

À 15h30, les candidats mauve Gayatree Dayal, Frédéric Curé et Fazlek Hosseny, qui suivaient de près les décomptes, devaient réaliser que les candidats adversaires les avaient devancés et qu’il allait être difficile de remonter la pente. Ils devaient alors quitter la cour de l’école en bons perdants, sans faire toutefois aucun commentaire. Pendant ce temps, c’était le calme total dans l’enceinte de l’école alors que la tension était bel et bien visible sur les visages des candidats des deux alliances.

À 17h, un deuxième pointage est affiché. Kushal Lobine est alors en tête, suivi de Patrick Assirvaden. Et c’est Gilbert Bablee, de L’Alliance Morisien, qui prend la 3e place. Ses deux autres colistiers, Mahen Jhugroo et Tayoob Burkutoolla, s’étaient déjà rendus à l’évidence qu’ils n’étaient plus dans la course. Mais ils espéraient toujours qu’il n’y aurait pas de défaite 3-0. À 20h30, les candidats étaient toujours en présence du 2e pointage. Le suspense quant à celui qui prendrait la 3e place régnait toujours, sans aucune indication.

Le Returning Officer poursuivait entre-temps sa tournée des salles de classe pour vérifier les derniers “unreserved ballot”. Le match était maintenant entre Cader Sayed-Hossen et Gilbert Bablee. Entre-temps, les partisans des deux alliances étaient déjà regroupés devant l’école, attendant de célébrer la victoire de leurs candidats. Sauf qu’ils n’étaient toujours pas en mesure de confirmer si cela allait être une victoire partagée. La victoire de Khushal Lobine, du PMSD, élu en tête après Allan Driver en 1987, était certaine, ainsi que celle de Patrick Assirvaden.

Les forces de l’ordre ne pensaient pas à un dérapage entre partisans. Pendant plus de deux heures, ces derniers attendaient en effet dehors et continuaient à faire la fête. Mais la lenteur à proclamer les résultats finaux n’a cependant pas manqué d’en agacer plus d’un. À l’extérieur de l’école de La Visitation, la police discutait constamment avec les partisans des deux alliances, qui s’étaient regroupés. Des barrières de sécurité avaient été installées pour les garder à l’écart. Les deux parties espéraient cependant pouvoir entrer dans la cour de l’école rapidement. Une situation que voulait éviter la police, les deux camps campant cependant sur leur position. L’impatience est montée de plus en plus concernant les résultats, qui tardaient à être annoncés. À 20h45, l’attente se faisant toujours interminable.

Khushal Lobine : « J’œuvrerai pour que le No 15 ait ce qu’il mérite »

« C’est un moment rempli d’émotions. C’est avec beaucoup d’humilité que j’accepte cette victoire. Je remercie l’électorat du No 15 pour leur confiance. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de leurs aspirations. J’œuvrerai pour que le No 15 ait ce qu’il mérite. J’ai une pensée spéciale pour mon père que j’ai perdu il y a 7 ans. C’est un grand honneur pour la famille. Après 1987, un PMSD revient dans cette circonscription en tête de liste. »

Mahen Jhugroo : « Nous reculons pour mieux sauter »

« Je remercie l’électorat mauricien. Le leader connaît ma sincérité et je suis sûr qu’il me donnera des responsabilités. Les Mauriciens ont fait le bon choix. Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre. Nous allons toujours marquer notre présence dans cette circonscription. Le travail continue pour nous. Nous reculons pour mieux sauter. »