Si en 2014 le MMM n’avait pu faire élire ses trois députés, la situation a évolué cinq ans plus tard, le parti mauve ayant repris le contrôle de la totalité des sièges au No 20, avec cette fois l’élection de trois députés, contrairement à seulement un aux dernières législatives.

La veille, dès 8h le matin, le vieux routier mauve Rajesh Bhagwan, faisant la tournée des centres de vote, avait déjà annoncé un 3-0. Il a été élu vendredi en tête de liste, suivi de Karen Foo Kune, qui briguait les suffrages pour la première fois, et de Franco Quirin. Ce résultat confirme encore une fois que Beau-Bassin/Petite-Rivière reste une circonscription où le MMM compte une large adhésion et où les autres partis peinent à percer, à moins d’être en alliance avec les Mauves.

Dès le matin, l’accès au centre de dépouillement à l’école primaire Philippe Rivalland était strictement contrôlé par les policiers. Un seul journaliste par rédaction était admis à l’intérieur du centre. À 9h, les candidats du MMM affichaient la confiance en annonçant un 3-0. Les candidats de tous les blocs étaient présents tôt le matin afin de suivre le dépouillement, y compris ceux du Reform Party, et même Olivier Thomas, candidat indépendant. Julien Tuyau, Campaign Manager de l’Alliance Morisien, fait son apparition vers 9h45, suivi de Ken Fong. Patrick Cavalot, Campaign Manager de l’Alliance Nationale, est aussi présent, tout comme l’épouse et la sœur du leader du Reform Party. La répartition des bulletins de vote dans les salles de décompte prendra un certain temps. En outre, quelques problèmes de logistique au niveau des différents agents en poste dans les salles de “counting” contribuent à retarder le démarrage du dépouillement.

« Il n’y a pas de chaises pour nous, certains n’ont pas de tables. Ki nou fer ? Ekrir lor nou zenou ? Dan prosen eleksion nou pou asiz anba alor ! » s’indigne un agent du Parti travailliste. Finalement, le problème sera partiellement résolu avec l’ajout de quelques chaises. Deuxième problème à gérer pour le Returning Officer, Raj Seebaluck, c’est le nombre d’agents par parti présents dans chaque salle de “counting”. Par manque de places, le Returning Officer n’autorise qu’un Counting Agent par parti dans chaque salle. Ce qui provoque la grogne de nombreux agents venus sur place mais ne pouvant avoir accès au décompte. Après plusieurs minutes de discussions entre agents de tous bords et le Returning Officer, les choses rentreront finalement dans l’ordre.

Finalement, le décompte ne débutera qu’à 11h20. Les premiers résultats partiels à Beau-Bassin/Petite Rivière sont tombés à 13h30, confirmant le pronostic du MMM. Sur 2 800 bulletins dépouillés, Rajesh Bhagwan est en pôle position avec 1 325 voies, suivi de Karen Foo Kune (1 005 votes), Franco Quirin ((937 votes). Ken Fong se trouve en quatrième position (680), puis Toolsiraj Benydin (658) et Gilles L’Entêté (628). Celui-ci devance Roshi Bhadain d’une voie (627), qui lui-même devance les candidats de l’Alliance Nationale. Suivant la publication de ces premiers résultats, toute l’équipe de l’Alliance Morisien décide de se retirer du centre de dépouillement. « On garde le sourire, » lance Ken Fong en ouvrant le portail.

Le deuxième résultat partiel, sur 14 000 bulletins dépouillés, confirme la tendance amorcée, avec Rajesh Bhagwan accentuant son avance, avec 6 434 voies, suivi de Karen Foo Kune (4 896), Franco Quirin (4 511). Ken Fong de l’Alliance Morisien est en quatrième position. La suite, on la connaît, les trois candidats mauves sont les élus de la circonscription No 20. Un mot sur le candidat indépendant Oliver Thomas, qui a récolté plus de votes qu’il n’en attendait. Il se dit satisfait que son message ait touché nombre de votants de Beau-Bassin et il remercie toute son équipe qui l’a aidé bénévolement durant sa campagne.

Rajesh Bhagwan (MMM) :

« Dans cette victoire, j’ai une pensée spéciale pour tous les vétérans du MMM, mais aussi pour l’électorat de Belle-Vue/Albion et d’autres régions de la circonscription. Et une pensée spéciale pour nos frères et sœurs de La Valette. Un nouveau destin arrive au MMM. On assumera pleinement notre rôle dans l’opposition. On est restés honnêtes. Notre courage, notre force et notre détermination, nous les devons à vous les militants. On écrit l’histoire ici. C’est la neuvième élection que je gagne. Certains ont essayé de me mettre dans le cercueil, mais cela n’a pas marché. On ne vous laissera jamais tomber. Nou pou met ar zot dan Parlman. Merci pour cette grande victoire ! »

Karen Foo Kune (MMM) :

« C’est à l’électorat du No 20 que je dédie cette victoire. J’ai une pensée spéciale pour toutes les femmes qui m’ont accompagnée durant ces trois derniers mois et qui ont fait le tour de cette circonscription avec moi. Je vous dis un grand merci pour votre dévotion. Je suis extrêmement fière de faire partie de cette famille militante, et davantage aujourd’hui car je constate à quel point vous êtes dévoués. »

Roshi Bhadain (Reform Party) :

« Nous estimons avoir bien travaillé et avons donné le choix aux habitants de la circonscription No 20 afin de prendre une décision. Comme je l’ai toujours dit, la voix du peuple, c’est la voix de Dieu. Le peuple a décidé, donc c’est Dieu qui a décidé. Je suis fier de cette équipe jeune qui a beaucoup bossé. Le premier constat que nous faisons est que nous avons présenté 15 réformes et nous pensions que cela allait changer quelque chose à Maurice. Mais rien ne va changer. Le deuxième constat est que nous avons prêté serment devant la cour pour prouver notre crédibilité. Au niveau du No 20, nous avons fait une campagne “très propre”, aucune vidéo sur nos adversaires et nous pensons avoir essayé de faire ce que la population aurait dû considérer avant de voter. Malheureusement, le résultat, on l’a vu. Nous considérons avoir tout fait. Mais c’est le choix du peuple. »