Une vague orange a célébré dans la joie et le contentement jusqu’à tard hier soir la victoire sans appel des trois candidats de l’Alliance Morisien dans la circonscription Numéro 4 (Port-Louis Nord/Montagne-Longue).

Joe Lesjongard, Subashnee Luchmun-Roy et Joanne Tour sont en effet arrivés aux première, deuxième et troisième places respectivement avec un taux moyen de 43,42% des suffrages exprimés. Les trois élus ont devancé respectivement Pradeep Jeeha, Mireille Martin et Aurore Perraud de l’Alliance Nationale.

Arrivée au centre de dépouillement un peu avant 10h, la candidate PTr de l’Alliance Nationale Mireille Martin s’inquiétait déjà que le résultat de ce scrutin à Port-Louis Nord/Montagne-Longue pouvait être « un peu serré », selon les informations qu’elle avait recueillies.

Une petite crispation se lisait tout autant sur le visage de sa colistière du PMSD au sein de l’Alliance Nationale, Aurore Perraud. Assise tout discrètement dans un coin, l’ancienne ministre avait l’air un peu perdue.

Pour sa part, l’ancien conseiller au bureau du Premier ministre Jean-François Chaumière, qui a accompagné les trois candidats de l’Alliance Morisien au Numéro 4 tout au long de cette courte campagne électorale, affichait, lui, en revanche, le même optimisme que la veille quant à l’issue du vote.

L’air relaxe, il prenait même le plaisir de frayer joyeusement dans un esprit de camaraderie avec des militants du MMM présents pour le counting au centre de dépouillement de Terre-Rouge.

À la mi-journée, dès que les premières tendances commençaient à se dessiner au fur et à mesure que le comptage des voix avançait, les échos qui parvenaient des salles de dépouillement laissaient comprendre qu’effectivement les candidats de l’alliance gouvernementale étaient en situation favorable. Même Vinaye Soobrun, ex-MMM, qui avait suivi Pradeep Jeeha au départ de ce dernier et qui, pour ces législatives, a tenu à prêter main-forte à son ami candidat de l’Alliance Nationale, reconnaissait qu’au Numéro 4 l’Alliance Morisien courait vers la victoire.

Un petit incident allait survenir quand, aux alentours de 13h45, la candidate Martin allait vivement protester contre le fait que des radios faisaient état d’un résultat partiel qui n’avait pourtant pas été officiellement affiché. Renseignements pris, il semblerait qu’un souci avec le matériel informatique aurait été à la base de cette impossibilité d’afficher un premier pointage.

D’ailleurs, hier à Port-Louis Nord/Montagne Longue, aucun résultat partiel n’a été affiché jusqu’à la proclamation officielle du résultat final dans la soirée. Brève apparition de l’autre candidat de l’Alliance Nationale Pradeep Jeeha peu après 16h. Lui de même s’est insurgé contre le non-affichage d’aucun résultat partiel à une heure aussi avancée. Mais il devait vite quitter le centre de dépouillement sans jamais y revenir après qu’il s’est renseigné auprès des officiels de service.

À partir de 17h, alors que des résultats partiels non confirmés laissaient entendre que l’on s’acheminait effectivement vers un 3/0 en faveur de l’alliance gouvernementale, des partisans orange commençaient de plus en plus à se masser devant la Harryparsad Ramnarain Government School, qui servait de centre de dépouillement. Dans les minutes qui allaient suivre, des hommes de l’ombre qui ont œuvré pour la victoire de l’Alliance Morisien au Numéro 4 allaient faire leur apparition.

Parmi, Jean-Claude Tour, père de la candidate Joanne Tour. Ancien conseiller municipal MSM à Beau-Bassin/Rose-Hill et ancien entraîneur national d’athlétisme, cet ex-dirigeant de la Mauritius Amateur Athletics Association est aussi connu pour sa proximité avec le charismatique père Jocelyn Grégoire.

Il y avait aussi, là, Audie Travailleur, ancien conseiller municipal PTr à Port-Louis et qui était pressenti pour être candidat rouge au Numéro 4 pour ces législatives 2019. Sacrifié à la dernière minute, lui qui avait inlassablement labouré le terrain en vue d’une éventuelle candidature à Port-Louis Nord/Montagne-Longue, a finalement décidé d’apporter son soutien aux candidats de l’AM.

Il a fallu longtemps patienter jusqu’à fort tard hier avant que la Returning Officer, Purnima Dunputh, Principal State Counsel, ne proclame les résultats officiels. D’autant que la candidate Mireille Martin avait logé une demande ultime de recount. Demande qui allait être toutefois rejetée.

Une vague orange de quelques milliers de partisans allait finalement célébrer dans la joie et le contentement la victoire de leurs trois candidats Joe Lesjongard, Subashnee Lutchmun-Roy et Joanne Tour, sous un ciel étoilé aux sons des vuvuzelas, des tambours, des pétarades et à la lumière de feux d’artifice multicolores.