Nadine Brajtman Giraud présente ses nouvelles créations céramiques le vendredi 11 novembre à la galerie Imaaya, Pointe aux Canonniers.
Plasticienne sud-africaine vivant à Maurice depuis quelques années, Nadine Brajtman Giraud provoque dans son art la rencontre entre les influences de son pays et les couleurs chaudes de notre île. Le résultat donne des créations où prime la nature. S’inspirant de paysages verdoyants, elle livre des oeuvres dépouillées “pour s’inscrire finalement dans des formes parfaitement géométriques”.
Elle s’inspire aussi de “la mer de Maurice et le ciel de l’Afrique du Sud” pour exploiter le bleu et ses contrastes. Nadine Brajtman Giraud souligne que la nature est très importante dans son travail. “Les céramiques exposées, pièces murales et vases, trouvent, pour la plupart, leur inspiration dans les diverses formes et textures présentes dans la nature.” Le vert (bambou, palmier) et le bleu (mer, ciel) sont les couleurs dominantes dans ses créations, qui se veulent une ode à Mère Nature.
Des compositions murales à la sculpture, la céramique demeure le médium de prédilection de l’artiste, qui s’est aussi frottée à l’art de la lithographie et du graphic design avant d’adopter les céramiques. Après des études au Michealis School of Fine Art, l’école des Beaux-arts de Cape Town, elle s’est essayée à la photographie, la bijouterie et la céramique. Et entame dans la même foulée des expositions en Afrique du Sud et aux États-Unis où elle explore la céramique avec des inspirations de la civilisation zouloue.
L’expo est visible jusqu’au samedi 3 décembre. Entrée libre.