En couverture cette semaine, Nadine Benoît-Heerah et son fils, Conrad. Présélectionnés par notre jury, ils ont été désignés par tirage au sort après leur participation au concours organisé par Scope dans le cadre de la fête des mères. Avant de se livrer à la session de photos en compagnie de son fils, Nadine Benoît-Heerah a été maquillée et relookée par Dominique Raya de Raya Cosmétiques, et elle a été habillée par Busy B. Occasion rêvée pour que mère et fils nous confient un peu plus sur eux-mêmes.

Quand Conrad fait son entrée dans le studio Raya Cosmétiques à Beau Bassin, Nadine Benoît-Heerah, sa mère, 47 ans, a déjà complété son soin du visage et sa coiffure, et a entamé sa session de maquillage. L’adolescent de 14 ans prend vite conscience que le relooking est bel et bien en marche. La surprise est de taille et ses yeux brillants de fierté apaisent Nadine, quelque peu crispée. “En tant normal, je suis une femme assez simple et classique, plutôt à l’aise dans un look sportif ou en pantalon.” Elle s’empresse de recueillir un premier avis de son unique enfant, dont les mots peinent à venir : “Euh, ça va. Un peu bizarre. Tu as l’air d’avoir un peu trop éclairci.” C’est sur un sofa, un peu à l’écart de cette armée de femmes, que Conrad tente de reprendre ses esprits, tout en observant les moindres étapes de cette transformation.

“Une personne attentionnée”.

Cette expérience est une première pour ce duo mère/fils de Rose-Hill. L’un comme l’autre souhaitait se faire plaisir. “Nous sommes très proches et nous essayons autant que possible de faire les choses ensemble”, confie Nadine Benoît-Heerah, responsable de vente dans une firme privée. Cinéma, bowling, sorties à la plage ou au resto : “Ma maman est une personne très attentionnée et elle n’hésite pas à me consacrer beaucoup de son temps”, confie Conrad. D’ailleurs, l’étudiant au St-Nicholas Secondary School attend avec impatience les soirées de la coupe du monde de football, où maman, fan de l’équipe d’Italie, apportera son soutien au fils, fan de l’équipe de France.

Pour notre gagnante de ce concours de relooking Spéciale Fête des Mères, ce lien qui l’unit à son enfant n’est pas “exceptionnel”. “Chaque parent ressent et vit quelque chose de particulier avec son enfant. Pour ma part, je dirais que la naissance de Conrad a été un chamboulement extraordinaire dans ma vie. Il m’a fait réaliser à quel point je pouvais être importante pour quelqu’un.” Et encore plus lorsqu’elle a lu le message de cet adolescent qu’elle voudrait plus démonstratif. À Scope, il a écrit : “Chère Maman, en cette fête, je voulais te dire un petit quelque chose; je voulais juste te dire à quel point je t’aime. Je suis aussi heureux de t’avoir comme maman. Tu n’es pas parfaite certes, mais une femme qui fait de son mieux pour élever son enfant, et ça, j’apprécie. Je te souhaite une très bonne fête des mères. Je t’aime. Conrad.”

Une femme d’intérieur.

Une belle opportunité pour ce dernier d’ouvrir son cœur à celle qui le soutient au quotidien, “même si elle est un peu trop sur mon dos pour les études”. De petits “inconvénients” que Conrad oublie vite lorsqu’il découvre la métamorphose de cette ancienne sprinteuse de la sélection nationale. “Tes souhaits ont été exaucés”, lâche Nadine en direction de son fils lorsqu’elle se présente devant lui dans une longue robe bleu turquoise prêtée par le magasin Busy B. Celle qui a représenté Maurice au 100 m, 200 m et dans les épreuves de relais prouve que son éternel admirateur n’avait pas tort de l’encourager “à se mettre en valeur, se maquiller et oser plus souvent une robe”. Le résultat est au-delà de ce Conrad s’était imaginé. “Je n’ai jamais douté que ma maman était une jolie femme. Mais c’est difficile de le lui faire comprendre car elle est trop discrète et pense toujours aux autres avant de penser à elle.”

Devant autant de compliments, Nadine Benoît-Heerah ne peut que souhaiter à toutes les mamans “de vivre cette expérience au moins une fois dans leur vie”. Celle qui se décrit comme une “femme d’intérieur, simple et casanière” compte définitivement mettre en pratique les bons conseils reçus de Dominique Raya et toute l’équipe de Raya Cosmétiques et celle de Busy B.

Outre s’être sentie belle lors de cette journée de relooking, notre grande gagnante a surtout appris que son fils est “fier de moi, même si je suis une maman qui surprotège mon enfant et qui a du mal à lâcher prise”.

Nadine Benoit Heerah relookée et son fils, Conrad sur la couverture

Nadine Benoit Heerah et son fils, Conrad. Présélectionnés par notre jury, ils ont été désignés par tirage au sort après leur participation au concours organisé par Scope dans le cadre de la fête des mères. Avant de se livrer à la session de photos en compagnie de son fils, Nadine Benoît-Heerah a été maquillée et relookée par Dominique Raya de RAYA Cosmétiques, et elle a été habillée par Busy B. Occasion rêvée pour que mère et fils nous confient un peu plus sur eux-mêmes.Musique : Just The Way You Are de Bruno Mars

Posted by SCOPE – magazine on Monday, May 28, 2018