Une semaine après le point de presse du leader du Remake 2000 et ancien président de la république, sir Anerood Jugnauth, au sujet du rachat de la résidence de Didier Maingard à Floréal par la femme d’affaires et activiste travailliste Nandanee Soornack, le notaire Me Didier Maigrot est venu de l’avant pour apporter des précisions sur le paiement. Il soutient que cette transaction portant sur une somme de Rs 30 millions ne souffre d’aucune ambiguïté en s’appesantissant sur le fait que le prix de vente été payé dans son intégralité.
Ces détails fournis par le notaire, par voie de communiqué de presse, avec l’assentiment des parties impliquées dans la transaction immobilière, viendront sans nul doute relancer la controverse sur le plan politique mettant aux prises le Premier ministre Navin Ramgoolam et le leader du Remake 2000 sir Anerood Jugnauth.
Toutefois, dans ses explications, le notaire Didier Maigrot fait état d’une « malencontreuse erreur » dans l’acte de vente en dates du 21 février et du 1er mars 2011 avec l’acte rectificatif du 15 avril 2011 au sujet du fait que « le prix de vente avait été payé dès avant ces présentes et hors de la vue du notaire ». En fin de semaine, les deux camps campaient sur leurs positions quant à l’authenticité ou non des éléments répercutés dans la presse depuis le vendredi précédent.
« Il n’y a aucune ambiguïté concernant cette vente… Le prix de vente (de cette transaction immobilière) a bel et bien été payé dans son intégralité à travers le compte client de l’Etude et réglé au vendeur lors de la signature de l’acte de vente après déduction de la Land Transfer Tax », note Me Didier Maigrot.
Ci-dessous l’intégralité des explications du notaire Maigrot sur le rachat de la résidence de Floréal par Nandanee Soornack.