Lors de son intervention parlementaire sur le Budget 2017/2018, hier, Nando Bodha a indiqué que les consultants de Singapore Corporation Enterprise Ltd étudieront les offres des firmes indiennes Larsen & Toubron et Afcons concernant le métro express. D’ici trois semaines, a-t-il ajouté, le contrat sera alloué à l’un d’eux. « Tout se fera dans la transparence et le public connaîtra le coût exact de cet ambitieux projet », a avancé le ministre.
Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques et du Transport, a estimé hier que nous sommes arrivés au stade où « nous avons à faire un choix ». « Next year we are celebrating 50 years of independance ; the end of a chapter and the beginning of a new chapter for modern Mauritius. Mauritius can be the regional hub, the plateform. Why can’t Agaléga become a cruise terminal ? Stop seeing Mauritius as a tiny spot. Le choix doit se faire au nom de l’histoire. Il ne faut pas instiller la peur parmi le peuple ».
Le ministre a expliqué que « Rs 17,7 milliards seront injectées dans le métro express », et que le projet comptera deux phases. La première reliera la gare Victoria, Ébène et Rose-Hill sur un parcours de 13 km qui sera opérationnel en 2019. Pour la seconde, un tracé de 30 km reliera Port-Louis et Curepipe, en passant par Réduit et Ébène. « Il y aura par ailleurs une route reliant Terre-Rouge/Verdun au Sud », a ajouté Nando Bhoda. Le projet, soutient-il, ne sera pas un « railway line, but we are remodelling the urban Mauritius. Le corridor Curepipe/Port-Louis est la colonne vertébrale d’un grand projet et s’étendra aux quatre coins de l’île ». Le ministre a par la suite expliqué qu’un consortium regroupant six firmes locales veut développer la gare Victoria pour quelque Rs 1,5 milliard. « Le cabinet se réunira pour décider de la marche à suivre », a-t-il annoncé.
Pour Nando Bodha, le métro express apportera « a regeneration of all our cities. On ne veut plus de cimetière de bus. We want a remodelling. Ce qui profitera à la future génération ». Et d’ajouter : « The metro express is going to be a golden opportunity for Quatre-Bornes, car un plan de décongestion est prévu à cet effet. De Quatre-Bornes à Port-Louis, le trajet sera d’une vingtaine de minutes. We are building a modern Mauritius and not leading the people to bankruptcy. »
Le ministre a aussi laissé entendre que la Smart Card utilisée pour le parking, le bus et le métro express sera opérationnelle à Maurice « dès la semaine prochaine ».
Pour ce qui est de l’affaire Betamax, Nando Bodha est d’avis que « c’était un contrat abusif en béton ».