« Toute fuite bancaire n’est pas bonne pour l’image de Maurice », a déclaré Nando Bodha, ce lundi 21 octobre, répondant à la presse concernant les « leaks » de documents bancaires, qui appartiendraient à Navin Ramgoolam – ce dernier ayant apporté un démenti quant à leur authenticité.

Au Sun Trust, Nando Bodha a parlé « d’expression libre de la démocratie », invitant à distinguer entre les « fake news » et les vraies informations. Interrogé pour savoir si ces fuites proviendraient du gouvernement, Nando Bodha a soutenu que « non, nou pa bizin sa ».

De son côté, Eddy Boissezon a plaidé pour « une campagne saine et propre ». Les deux orateurs ont insisté sur les développements qu’a amenés leur gouvernement. D’où leur slogan : « Unir pour bâtir ».

Auparavant, Nando Bodha a évoqué des observations de l’électorat. D’un côté, « une masse silencieuse qui a fini de fer son choix de continuité », a-t-il affirmé. De l’autre, « des indécis » qui emmènent « souvent » vers la victoire, devait-il concéder.