La liste finale des nageurs qui feront le déplacement à Kampala en Ouganda a été arrêtée en vue des 12e championnats de natation du CANA Zone III et IV qui aura lieu du 24 au 27 avril prochain . Quinze noms ont été retenus notamment dix filles et cinq garçons. Ceux retenus sont Tessa Ip Hen Chung, Aurélie Tan Yang, Layne Lim Ah Tock, Camille Koenig, Elodie Wong Woon Cheong, Annah Auckburaullee, Jill Young Shin Kwong, Mélodie Naidoo, Elodie Poo Cheong, Yohan Pérès, Jonathan Chung Yee, Yohan Lim, Chris Ah Siong et Ismaël Mowlabaccas.
Pour cette compétition, plusieurs pays africains seront concernés notamment pour la zone III: Burundi, Djibouti, Erithrée, Ethiopie, Kenya, Rwanda, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie et Ouganda; alors que pour la zone IV cela sera: Angola, Botswana, Comoros, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Seychelles, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie et Zimbabwe.  » Ce déplacement se fera avec une délégation assez jeune et inexpérimentée qui aura comme « marraine » Elodie Poo Cheong. A la base, il n’était pas prévu qu’elle fasse le voyage mais comme il nous manquait une nageuse pour le relai et qu’elle avait réussi les minimas A pour la compétition donc j’ai décidé de la solliciter, » a déclaré Philippe Pascal, directeur technique national de natation.
Ce dernier affirme que cette équipe sera assez jeune et que la plupart seront à leur première participations à une compétition internationale.  » Cette génération diffère un peu de la précédente. Si avant on avait beaucoup plus de nageurs masculins maintenant c’est l’inverse qui s’est produit avec une majorité de filles ayant réalisé des minimas A, » a-t-il soutenu. En ce qu’il s’agit des entraînements les choses sérieuses devraient vraisemblablement débuté dès les vacances scolaires avec un rythme de deux séances par jour. Même si son groupe manque d’expérience, Philippe Pascal est d’avis que l’objectif est de revenir avec le maximum de médailles dans l’escarcelle.  » On a souvent bien figuré en 2010 et 2011 et je pense qu’on peut continuer sur cette lancée. Je pense que tous les nageurs sont des médaillés potentiels dans le sens qu’ils ont tous réalisés les minimas. Maintenant il faudra aussi voir le niveau de la compétition en Ouganda,  » a conclu l’homme fort de la natation mauricienne.
Cependant, selon les informations de Week-End, le ministère de la Jeunesse et des Sports ne seraient pas prêt pour financer le déplacement d’un aussi large groupe de nageurs. Il se pourrait que la liste soit réduite ou il faudra trouver un autre moyen de financement…affaire à suivre.