6 records (13 ans) pour Victor Ah Young et 3 meilleures marques (14 ans) pour Ignes Gébert

Les championnats de Maurice de natation qui bouclent traditionnellement la saison de la Fédération mauricienne de natation, étalés sur quatre jours, se sont achevés dimanche à la piscine Pavillon (25 m). Un grand nombre de nageurs était en action dans différentes catégories d’âge, parmi une délégation seychelloise composée de 21 nageurs.

19 records sont tombés à l’issue de ce long rendez-vous national. Les habitués, à l’image d’Inès Gébert (Moka Rangers), Victor Ah Young (CAMO) et Tessa Ip Hen Cheung (CAMO) n’ont pas manqué de se signaler. Quelques surprises sont toutefois notées avec Khanna Anshee (Bigsplash), Timothy Leberl (CNQB) et Emmy Doorbeegassing (CNQB), qui se sont démarquées en signant des records.

Même si cette rencontre est l’une des plus attendues à Maurice, les nageurs étaient ravis qu’elle s’achève enfin après une longue saison. Quatre jours de compétition et la capacité à maintenir le même mental qu’au début ainsi qu’une bonne condition physique, n’étaient pas donné à tout le monde. Celui qui s’est offert le plus grand nombre de records durant ces championnats, se nomme Victor Ah Young. Le jeune nageur du CAMO a réalisé six records chez les 13 ans : 50 m papillon (26’’90), 400 m 4 nages (4’57’’30), 200 m 4 nages (2’19’’70), 200 m nage libre (2’05’’37), 100 m nage (57’’42) et au 100 dos (1’02’’27).

« Les deux premiers jours étaient très bien. À partir de vendredi la fatigue a commencé à se faire sentir et il fallait aussi arriver tôt à la piscine chaque matin. Mon objectif était de pouvoir me situer par rapport aux autres et d’améliorer mes chronos. Je ne m’attendais pas trop à ce que la concurrence seychelloise soit aussi forte, mais j’ai pu garder mon rythme et je me suis finalement bien débrouillé, » soutient Victor Ah Young. Il attribue sa réussite à un travail assidu et à une augmentation des séances d’entraînement. « Je suis passé à deux séances quotidiennes sur plusieurs jours par semaine, au lieu d’une session par jour. D’ailleurs cette compétition m’a permis de cibler mes manquements à la brasse, ce qui n’est pas forcément la nage favorite des nageurs (rires). C’est un peu dans ce sens que je vais vers les prochains Jeux des Iles » rappelle t-il.

En féminin, Inès Gébert se disait soulagée dimanche dernier. Cela fait quelques semaines seulement qu’elle a changé de club pour rejoindre les Moka Rangers où elle confie s’épanouir dans un environnement qu’elle aime. « Mon entraîneur a été mis à la porte au CNQB, mon ancien club, trois semaines avant la compétition. Cela a été un gros changement pour moi et surtout que ce n’était pas le moment propice. Je ne m’adaptais plus là où j’étais. Je pensais depuis un moment à aller ailleurs, car c’était devenu nécessaire, » souligne-t-elle.

Inès Gébert a établi trois nouveaux records de catégorie d’âge, au 50 m nage (28’’04), 200 m 4 nages (2’27’’87) et au 200 m papillon (2’28’’55). Ses victoires sont une récompense à beaucoup de sacrifices malgré les difficultés techniques qu’elle a pu rencontrer. La nageuse soutient qu’elle n’avait pas vraiment d’objectif pour ces championnats si ce n’est que de se donner à fond et voir si les résultats suivaient. Inès Gébert soutient que plus les années passent, plus elle ne trouve plus de concurrence à Maurice pour avancer. « Beaucoup de nageuses vont étudier à l’étranger, c’est pour cela que j’aime me retrouver à des compétitions à la Réunion par exemple, car le niveau est élevé et me pousse à progresser. La fédération locale devrait encourager les nageurs à faire ce genre de déplacements tant que possible », laisse-t-elle entendre. La nageuse souhaite se qualifier pour les Jeux des Iles de l’Océan 2019 et être sélectionnée également pour la CANA Zone 4 en Namibie l’année prochaine.

Les Seychellois de L’Aquafins satisfaits de leur passage

Un club seychellois, L’Aquafins, s’est joint aux Mauriciens pour ces championnats de Maurice 2018. Ils rentreront chez eux avec une vingtaine de médailles et plein de bons souvenirs selon l’entraîneur Robert Suzette. « Cela fait seulement trois ans que le club a vu le jour, mais le potentiel y est déjà. L’aventure avec Maurice ne s’arrête pas là, car nous comptons revenir avec quelques surprises l’année prochaine. Ces nationaux étaient notre objectif principal de la saison. Nos attentes ont été comblées ».

Ce sont des jeunes nageurs de 4 à 10 ans et quelques-uns de 10 à 17 ans, qui ont fait les meilleurs temps lors d’une récente compétition aux Seychelles, qui ont fait le déplacement. Le but était d’exposer la jeune génération seychelloise à une compétition internationale. Parmi, deux nageurs seront probablement retenus pour les Jeux des îles de l’Océan Indien 2019 à Maurice. Ils sont les frères Daniel et Amos Ferley. Daniel Ferley a, à lui seul, remporté douze médailles sur les quatre jours de compétition. Il y a également la jeune Khema Elizabeth qui a surpris son entraîneur en décrochant onze médailles. « Nous avons enregistré des performances qui ont dépassé nos attentes. La compétition était très intéressante et Maurice détient un niveau un peu au-dessus. Parmi nos nageurs licenciés au club, 17 ont pris part à la compétition à Quatre-Bornes, », souligne Robert Suzette.

Ce club sera de retour chez nous vers le mois d’avril ou de décembre l’année prochaine. « J’ai fait une analyse sur les quatre jours et je retiens qu’à Maurice, comparé aux Seychelles, les nageurs travaillent beaucoup sous l’eau dès le départ et c’est cela qui a été un peu notre faiblesse. J’ai aussi observé de très bons nageurs en papillon. C’était une superbe compétition et l’accueil était irréprochable. Comme aux Seychelles d’ailleurs (rires) », conclut Robert Suzette.

Les nouveaux records enregistrés

Jeudi

GARCONS

13 ans

50 m papillon : Victor Ah Young (CAMO) 26’’90

11 ans

800 m nage libre : Timothy Leberl (CNQB) 8’42’31

1500 m nage libre : Timothy Leberl (CNQB) 16’25’’06

FILLES

11 ans

50 m papillon : Khanna Anshee (Bigsplash) 34’’23

Vendredi

GARCONS

13 ans

400 m 4 nages : Victor Ah Young (CAMO) 4’57’’30

16 ans

400 m 4 nages : : Timothy Leberl (CNQB) 4’48’’43

FILLES

14 ans

50 m nage libre : Inès Gébert (Moka Rangers) 28’’04

Samedi

GARCONS

13 ans

200 m 4 nages : Victor Ah Young (CAMO) 2’19’’70

200 m nage libre : Victor Ah Young (CAMO) 2’05’’37

15 ans

200 m dos : Ryan Kok Shun (CAMO) 2’12’’19

FILLES

10 ans

200 m nage libre : Emmy Doorbeegassing (CNQB) 2’43’’07

14 ans

100 brasse : Tessa Ip Hen Cheung (CAMO) 1’12’’13

200 m 4 nages : Inès Gébert (Moka Rangers) 2’27’’87

Dimanche

GARCONS

13 ans

100 m nage libre : Victor Ah Young (CAMO) 57’’42

100 dos : Victor Ah Young (CAMO) 1’02’’27

15 ans

100 m dos : Ryan Kok Shun (CAMO) 1’07’’37

FILLES

14 ans

200 m papillon : Inès Gébert (Moka Rangers) 2’28’’55

200 m brasse : Tessa Ip Hen Cheung (CAMO) 2’39’’28