L’administration de la Fédération mauricienne de Natation a un sérieux besoin de formation. Surtout en ce qu’il s’agit du respect des règles de base de fonctionnement appliqués pour une fédération. Une nouvelle preuve de ce sérieux manquement est à noter dans la manière que la FMN, par le biais de son secrétaire, Dominique Seeyave, a convoqué ses membres pour l »assemblée annuelle de ce samedi 29 mars à 15h à la piscine de Beau-Bassin.
En fait, la FMN a fait un double faux dans la manière dont cette assemblée a été convoquée et une faute aussi grave dans le contenu de la convocation. Il semblerait que l’administration de la FMN a feint d’ignorer l’élément de base dans une convocation de ses membres pour une assemblée. En deux fois, la FMN fait cette faute. D’abord dans le courriel en date du mercredi 15 mars — où la secrétaire de la FMN  non pas les délégués des régions, mais la secrétaire — où la convocation ne comprend pas l’agenda de la réunion contrairement à la section 2.1.0 des statuts de la FMN qui se lit comme suit: «Conformément à l’article y  afférant des statuts de la Fédération, l’Assemblée Générale se tient une fois par an. L’Assemblée Générale annuelle aura pour agenda :- 1. Présentation du bilan financier, 2.    Approbation des comptes  3. Budget prévisionnel pour l’année à venir ; 4.    Nomination des vérificateurs des comptes ; 5. Programme d’activités pour l’année à venir ; 6. Rapport du Président.»
«Copy paste»
Faut pas non plus être une lumière pour savoir que lorsqu’on convoque une assemblée générale, quelle soit annuelle, extraordinaire ou spéciale, l’agenda doit être mentionné.  Comme dirait l’autre, il fallait simplement «copy paste»  les statuts de la fédération pour être au diapason avec les règles. En deux fois, l’administration de la FMN ignore ce point. Outre le courrier  du 19 mars, il y a eu aussi celui du 21 mars qui logiquement annule la convocation précédente  Sauf que selon les règles, principalement le Memorundum Of Association de la  FMN adopté en assemblée le 6 avril 2013 à la fin de la réunion de l’Election Panel, un delai de 30 jours (Rule 9 (4)) doit être observé avant la convocation d’une assemblée générale des membres.
Entre le 19 et le 21 mars, trois jours se sont écoulés ce qui veut dire qu’au lieu d’être convoqués 30 jours avant l’assemblée, les membres de la FMN n’ont été convoqués que 8 jours avant la date. Ce qui veut dire que techniquement l’assemblée générale de la FMN de ce samedi est convoquée de façon illégale.
Delai de 30 jours
En fait, l’administration de la FMN place elle-même dans une situation illégale par rapport à sa seconde invitation à l’assemblée générale. S’il est vrai de dire que la section 8 (b) (i) du Sports Act 2013 souligne qu’une fédération nationale doit assurer que les clubs qui sont enregistrés avec elle exercent leur droit de vote lors d’une assemblée générale. Il faut aussi savoir que les statuts de la fédération n’ont pas encore évolué dans cette direction.
La Rule 9 (2) (a) du Memorundum of Association de la FMN souligne pour sa part que l’AG de la FMN doit être composée de «three representatives elected by the Regional Managing Committee  among its members for each sport regional, each representative having one vote.» La décision de la FMN de convoquer tous les clubs à son assemblée est certes une démarche à saluer, mais est-elle en conformité avec ses propres règles?
Dans le cadre de cette assemblée, il est à noter le rififi qui se déroule actuellement dans le comité régional de Quatre-Bornes. La présidente de la régionale, Doreen Tiborcz, avait convoqué pour vendredi — puis repoussé pour lundi — une réunion de son comité. Raison; remplacer les deux démissionnaires (??) Floyd Fritzgerald et Rodley Migale (ancien membres du CNP qui sont passés depuis au CNQB) et chosir les trois représentants de la région à l’AG de la FMN. La convocation de cette réunion, notamment le court délai, semble ne fait faire plaisir au CNQB. Reste qu’avec la décision de la FMN de convoquer tous les clubs à son assemblée, il est à se demander si la démarche tient la route.
Notons par ailleurs que la compétition de Future Day 2 qui devait avoir lieu hier à la piscine Souvenir a été repoussée pour une date ultérieur.