À compter du 1er juin, Ben Hiddlestone ne sera plus Directeur Technique National (DTN) de la Fédération mauricienne de natation (FMN). Son contrat ayant été révisé, l’Australien agira désormais comme entraîneur national. C’est ce qu’a décidé la FMN via une discussion par courriel. Un contrat de trois mois a été offert à Ben Hiddlestone le temps que son travail soit évalué en septembre, ou si entre-temps la FMN lui trouve un remplaçant.
Selon les informations de Week-End, dimanche dernier, le président de la FMN, Harold Lai, a fait état  à ses membres d’une rencontre qu’il aurait eue au ministère de la Jeunesse et des Sports. Et durant laquelle le cas de Ben Hiddlestone était sur la table des discussions. Cette réunion s’est tenue en la présence de l’Australien lui-même, son nouvel employeur, soit un représentant de Medine Property—  qui est le propriétaire du futur Medine Sport Center, actuellement en construction à Cascavelle—, ainsi que des représentants du MJS et Harold Lai.
Selon une source au ministère de la Jeunesse et des Sports, il y a eu unanimité pour dire que la charge de travail de Ben Hiddlestone comme responsable du Medine Sport Center, une instance attachée au projet éducatif de Medine, risque de poser problème pour la préparation des nageurs mauriciens. Surtout dans la perspective des Jeux des îles. Dans la foulée, nous apprenons que ceux présents à cette rencontre ont trouvé que le travail de l’Australien comme DTN a eu des effets positifs sur le progrès des nageurs et qu’il serait quelqu’un d’aimer par les nageurs.
D’abord sept, puis trois mois
Il a été reconnu par tous lors de la réunion au ministère de la Jeunesse et des Sports que les nouvelles fonctions de Ben Hiddlestone seront « bulky » et que cela risque d’avoir des effets contrariante sur la sélection nationale. Malgré tout, le président de la FMN aurait proposé à l’Australien, dans un premier temps, un contrat de sept mois comme « national coach »— comme l’avait suggéré Ben Hiddlestone dans sa lettre de démission. Un contrat qui s’étend jusqu’à décembre prochain et qui sera ensuite reconsidéré après un exercice d’évaluation. En contrepartie toutefois, Ben Hiddlestone ne touchera pas de salaire du MJS pour ces fonctions, mais des allocations mensuelles. Celles-ci pourraient tourner, selon nos informations, autour de Rs 20 000 pour des frais de transport.
Dans le fond, les membres de la FMN n’ont pas été contre l’idée que Ben Hiddlestone passe de DTN à entraîneur national. Par contre, il nous revient que la période de sept mois à beaucoup fait tiquer. Mais Week-End a appris que ce laps de temps a été ramené à trois mois. L’engagement de l’Australien envers la sélection nationale sera donc évalué en septembre. Il est à noter qu’en raison de l’arrivée de l’hiver, les activités dans les bassins vont considérablement  diminuer. La sélection ne sera, elle, engagée que dans les Championnats du Monde à Budapest en juillet prochain. De ce fait, comment Ben Hiddlestone sera-t-il évalué?? La réponse à cette question reste en suspens, tout comme les interrogations concernant l’identité de celui appelé à remplacer le Directeur technique national de la FMN.
Certains membres sont d’avis qu’il est impératif que des démarches débutent pour trouver un DTN. Toutefois, il est à se demander s’il n’est pas trop tard pour en trouver un nouveau qui prendra la place de Ben Hiddlestone en septembre prochain. La raison est que la période de « transferts » pour les entraîneurs sera bouclée dans les semaines à venir et, si négociation il doit y avoir, elle aurait dû commencer depuis deux mois.
Par ailleurs, la sélection nationale, qui défendra les couleurs de Maurice lors de la compétition de la CJSOI, se rend à La Réunion ce vendredi 2 juin. L’équipe sera accompagnée de l’entraîneur Nicolas Bactora (entraîneur du CAMO) et de la PRO de la fédération, Aline Li qui agira comme Team Leader. Notons aussi que les nageurs du CNQB et du CAMO participent à cette compétition.