Les lampions se sont éteints samedi dernier autour des 14es Championnats d’Afrique de la Zone 4, compétition organisée par la Fédération mauricienne de Natation à la piscine Serge Alfred et qui avait réuni plus de 250 nageurs durant quatre jours. A l’heure des bilans pour Maurice, il est à constater que  les nageurs mauriciens avec 38 médailles d’or reviennent peu à peu vers le record absolu pour Maurice, à savoir les 44 précieux ramenés du Botswana en 2011. Mais reste que la sélection mauricienne composée cette fois de beaucoup de jeunes nageurs et des valeurs montantes a su assurer.
C’est le moins qu’on puisse dire avec les 14 records nationaux qui sont tombés durant ces quatre jours de compétition. De ce pluie de records, deux sont à souligner à savoir celui de Mathieu Marquet au 200m nagre libre qui a battu son propre record de 23 centièmes de seconde avec un nouveau chrono de 1.56:10 contre 1.53:33 qui fut établi à Maputo. L’autre record toute catégorie est à mettre à l’actif d’Elodie Won qui a réussi un chono de 1.06:62s au 100m papillon et bat largement la marque d’Emily Chan Chee qui fut de 1.06:99, chrono  aussi réussi à Maputo pour les Jeux d’Afrique. Dans la foulée, les différents chrono réussis par les nageurs font que 26 records de la Zone 4 sont tombés dans leurs escarcelles.
Une performance qui pousse Idris Sufraz, l’entraîneur national, à dire que désormais Maurice possède des nageurs de qualités. «Indéniablement, il y a eu beaucoup de qualité chez les nageurs mauriciens. Les talents sont là et je pense qu’à un peu moins de quatre ans avant les Jeux des Iles, nous avons déjà le déclic pour une équipe qui pourrait bien faire dans les trois années à venir», soutient-il. Mais il reste persuadé qu’il faudra beaucoup cravacher pour réussir un nouveau coup dans cette même piscine dans trois ans.
«Trois ans de préparation c’est beaucoup et peu à la fois. Il nous faudra dès à présent mettre la main à la pâte et servir cette compétition de la Zone 4 comme exemple et aussi pour point de repère. Certes Maurice a gagné, je constate aussi que le niveau des autres pays ont  augmenté. C’est une zone qui est en pleine progression et je crois que nous devons tirer profit de cette situation», avance celui qui va désormais laisser la place à Ben Hiddelstone le nouveau DTN  qui devait prendre les relais.
Nous vous proposons aussi les résultats complets des nageurs mauriciens.