La troisième et dernière journée des Championnats Nationaux d’hiver a eu lieu dimanche dernier à la piscine Serge Alfred. Après le record de Chris Ah Siong sur le 800 m nage libre. On était en droit d’espérer un nouvel exploit de nos nageurs. Le public présent n’a pas été deçu parce qu’en effet le jeune Bradley Vincent est devenu le premier mauricien à descendre sous la barre des 24 secondes…une performance inédite pour un champion à en devenir.
Bradley Vincent, 21 ans et nageur au sein du Trust Fund for Excellence,  qui est  étudiant en Advanced Tourism Management and Public Relation a accompli l’exploit d’abaisser par deux fois le record national du 50 m . Tout d’abord durant les éliminatoires le matin en réalisant 23″98, soit  mieux que les 24s08 de Christopher Lim Wang Ying datant de l’an 2000. Puis, en finale, en après-midi avec un chrono de  23″87, soit 11 centièmes de mieux que ce qu’il avait réalisé quelques heures plus tôt. Bradley, qui a repris l’entraînement en juillet 2012 après plusieurs années d’interruption, confirme donc tout le bien qu’on pense de lui. Du reste Philippe Pascal qui l’a sous sa tutelle depuis maintenant dix mois affirme que ce dernier est un  » monstre venu d’une autre planète ». C’est dire tout le bien que pense le directeur technique national sur ce jeune qui ne cesse de monter en puissance.
Il est d’avis que BradleyVincent confirme ses bonnes dispositions de la veille dans le 100 m nage libre avec une très bonne performance sur le  50 m nage libre.  » C’est un monstre de travail et un monstre physique. Je dois dire qu’à son arrivée il ne nageait pas plus vite que les filles. Sa force c’est  sa détermination et son dévouement pour sa discipline. En dix mois il a réalisé des progrès exceptionnels. On a revu sa technique et maintenant il est beaucoup plus à l’aise, » a affirmé Philippe Pascal. Il devait aussi ajouter que ce dernier est un modèle pour tous ses coéquipiers.  » Il fait du bien au nageur du Trust car il a un comportement exemplaire et très sérieux. Par exemple avant de participer à une course on ne va jamais le voir entrain de plaisanter. Il va se retirer et rester concentrer dans un coin. C’est le signe de la maturité, » a-t-il assuré.
Le DTN est aussi revenu sur l’ensemble des performances des nageurs qu’il juge très satisfaisant. En sus des nageurs du TFES, il a tenu a salué les Mélissa Madanamoothoo et Mathieu  Young entre autres pour leur progrès et qu’il est ravi de les voir continuer à faire de la natation malgré les difficultés des dernières années. Du reste, il a tenu à préciser que la sélection pour Dubaï et Barcelone sera finalisée pour le 17 juin après la compétition du 8 et 9 juin.