La Fédération mauricienne de Natation a donné samedi dernier le coup d’envoi de la saison 2016 avec un premier Long Course Meet à la piscine de Beau-Bassin. Une nouvelle saison qui ne commence pas sur des chapeaux de roues puisque un seul record fut noté par le biais de Célia Glover du CNQB sur 1500m — une distance qui refait son apparition dans le programme des compétitions de la FMN — avec un chrono de 20m23s.63s. En attendant que le meilleur arrive, il va sans dire que le calendrier de la FMN pour l’année 2016 fait la part belle aux Championnats d’Afrique de la Zone 4 qui seront organisés à Maurice.
En effet, le mois d’avril sera chargé pour la FMN avec la tenue des Championnats d’Afrique de la Zone 4, du 20 au 23 dans le bassin de 50m de la piscine de Beau-Bassin. Incontestablement, ce rendez-vous reste le point d’orgue pour la natation puisque quelque 200 nageurs venant de 11 pays de la zone sont attendus. Il se pourrait même que ce nombre soit plus important si d’aventure les pays de la zone 3 (qui faisaient jusqu’à 2014 leurs championnats dans la même foulée), également invités, décident d’y participer.
Cette compétition, qui est ouverte aux nageurs de 12 ans et plus, sera de toute évidence une occasion pour la jeune génération de se mettre en évidence. En effet, les Mauriciens parviendront-ils à rééditer l’exploit de l’année dernière en Angola où ils étaient montés sur la deuxième marche du podium avec 54 médailles, dont 25 en or? Le président de la FMN croit dur comme fer à cette éventualité. Selon Harold Lai, les nageurs mauriciens peuvent sans aucun doute rivaliser avec leurs concurrents venus d’Afrique. «Être en action à la piscine Serge Alfred, qui plus est devant le public mauricien, est un avantage. Au niveau de la fédération, nous ferons en sorte d ‘aligner un maximum de participants mauriciens dans chaque épreuve. Je suis confiant que pour cette 14e édition CANA zone 4, la moisson sera encore plus belle », fait-il ressortir.
En attendant la compétition, les préparatifs vont bon train selon le président de la FMN, même si pour l’heure nous ne savons pas vraiment s’il existe un comité d’organisation qui a été mis en place — contrairement à ce qui avait été fait en 2009 pour les Championnats d’Afrique junior — et aussi qui est responsable de quoi exactement. Gageons que le président de la FMN sait ce qu’il fait et dans son entourage, on nous assure que les préparatifs vont bon train.
Serge Alfred rénovée?
Interrogé, le président de la FMN a indiqué pour l’heure qu’il a demandé au Mauritius Sports Council (MSC) que la piscine Serge Alfred soit rénové pour accueillir cet événement phare de son calendrier 2016. «Le chronomètre électronique doit être remplacé et il y a également quelques réaménagements à faire autour de la piscine pour qu’elle soit à la hauteur pour la compétition», a indiqué Harold Lai à Week-End. Pour revenir au calendrier, il faut savoir que les championnats nationaux d’hiver auront lieu du 13 au 15 mai alors que ceux d’été sont prévus pour les 10, 11 et 12 décembre prochain. Mais pour cette année 2016, le président de la FMN revient avec son sempiternel objectif — jamais atteint après trois ans — qu’est la démocratisation de la natation. Cette promesse faite depuis son élection en 2013, mais qui n’a jamais vu le jour puisque la FMN ne s’est contenté que de poursuivre avec le même type de calendrier avec une vision monothéiste qui croit que seule la partie composée d’une élite hétéroclite qui évolue hors du cadre de la fédération à travers le TFES qui importe.
«La natation ne se résume pas qu’à des compétitions dans un bassin de 25 et 50 m. Nous habitons sur une île entourée d’une grande surface d’eau, il nous faut exploiter ces ressources. C’est pour cela que nous accordons une attention particulière à l’Open Water Swim. La natation doit être considérée non seulement comme un sport, mais aussi comme une obligation sociale. Si les Mauriciens s’intéressaient davantage à la natation, je pense qu’il y aurait moins de noyades à Maurice», justifie le président de la FMN.