Les plans sont désormais contrariés pour les trois nageurs  Olivia de Maroussem, Bradley Vincent et Mathieu Marquet qui devaient défendre les couleurs de Maurice dans les Championnats d’Afrique, progammés du 22 au 28 septembre à Dakar au Sénégal.  Pour une fois ce n’est pas un manque de fond qui est à l’origine de l’absence de Maurice à cette compétition, c’est un virus : Ebola. En effet avec le nombre de morts que compte désormais le virus dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, la Fédération mauricienne de Natation a pris la décision de ne pas considérer la participation mauricienne dans ces championnats comme étant une priorité.
«La FMN a le devoir de penser à la santé et la sécurité des nos nageurs.  Il faut prendre en considération les faits, comme par exemple que qui s’est passé à Nanging pour les JO de la Jeunesse où des athlètes venant des pays touchés par le virus n’ont pas été accrédités. Puis il y a aussi à prendre en considération ce que disent les autorités compétentes à Maurice sur les dangers que représente un tel déplacement. Dans ce contexte il serait plus sage de ne pas considérer cette participation comme une priorité absolue», a expliqué hier matin au téléphone le président de la FMN. Harold Lai, qui était aussi en contacté téléphonique avec Jayce Naidoo, le président de la fédération sud-africaine de natation a soutenu à Week-End que même l’Afrique du Sud a pris la décision de «mettre en parathèse» sa participation dans cette compétition en attendant des nouvelles directives.
Le virus d’Ebola frappe sérieusement l’organisation du sport, non seulement en Afrique de l’Ouest mais aussi dans toute l’Afrique, y compris pour les JO de la Jeunesse dont l’ouverture a eu lieu hier à Nanging. A titre d’exmple, la dernière disposition remarquable sur le continent, est que la Confédération Africaine de Football (CAF) s’est opposée à la tenue des rencontres éliminatoires de la CAN 2015 en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia. Une décision prise au regard des «recommandations de l’OMS et avec l’avis des experts médicaux de la CAF», a expliqué ce mercredi Hicham El Amrani, secrétaire général de la Confédération africaine de football.
Les pays frontalier touchés
S’il faut reconnaître que le Sénégal n’est pas un pays officiellement touché par le virus Ebola, il est vrai que c’est un pays proche de la Guinée qui a déjà connu son premier mort (un garçon de 14 ans) et Sierra Leone qui est particulièrement touché. Dans ce sillage la FMN a aussi pris la décision de ne pas accueillir pour un stage quelques nageurs du Nigéria à Maurice selon les renseignements de Week-End.
«Au fait ces nageurs auraient dû être à Maurice depuis le début de la semaine écoulée. Mais ils ont été bloqués en Afrique du Sud depuis et ne sont pas encore à Maurice. Pour ne pas créer une panique il est plus sage de ne pas les accueillir cette fois pour un stage», explique encore Harold Lai. Privé des Championnats d’Afrqiue, la FMN aura à trouver comment utiliser à bon escient les Rs 650 000 de son budget qui devait être engagé dans ce déplacement.
Par contre pour la jeune génération,  après les Championnats de la Zone 4 et 5 en Ouganda, le Doha 2014 Youth Programme est une nouvelle occasion pour eux de faire leurs preuves dans une compétition. Selon nos informations, deux nageurs ont été sélectionnés pour ce programme à la base des résultat des compétitions en de Long Course et des championnats. Mélodie Naidoo et Yohes Peres respectivement du CNS et du CAMO, avec 2160 pts et 2039 pts, ont été choisis . Il faut savoir que trois nageurs de la catégorie Senior participeront aussi à ces championnats, mais le choix n’a pas encore été fait, car les intéressés ont jusqu’au 31 octobre pour réaliser les minimas.