Dimanche dernier, les championnats nationaux de natation tenus à la piscine de Serge Alfred (50 m) à Beau-Bassin se sont achevés sur une bonne note. Sept nouvelles marques nationales ont été établies. Au total depuis le début de la compétition le 4 mai, 23 records nationaux ont été homologués par neuf nageurs, parmi, un certain Victor Ah Young. Engagé dans la catégorie des moins de 12 ans, il a explosé le chronomètre à sept reprises durant ces championnats nationaux.
Le nageur du CAMO s’est signalé aux 200 m NL, 50 m dos, 100 m dos, 50 m papillon, 100 m papillon, 200 m papillon, 200 m 4 nages, 400 m 4 nages. Il a notamment brillé dans l’épreuve du 100 m papillon où il a arrêté le chronomètre à une minute, cinq secondes et quatre centièmes (1’05 »04). John Yin Powe Hoo (1’27 »54) du CAMO et Grégory Tranquille (1’28 »19) du CNSP prennent respectivement la deuxième et troisième place avec plus de 20 secondes de retard.
Par ailleurs, Victor Ah Young n’est pas le seul à s’être démarqué en masculin. Chez les plus de 19 ans, Bradley Vincent (CAMO) a pulvérisé son ancien record national réalisé aux Jeux d’Afrique au Congo Brazzaville en 2016 sur 50 m nage libre. Son chrono est passé de 23 »07 à 23 »04 à Beau-Bassin, soit sa meilleure performance sur cette distance à ce jour. Dans la même catégorie d’âge, Mathieu Marquet (CAMO) s’est signalé sur 200 m nage libre (1’54 »44) et 400 m nage libre (4’09 »03), où il a amélioré ses propres records. Oovesh Parahoo, Oliver Wong Chap Lan et Grégory Anodin ont aussi réalisé l’exploit dans leur catégorie respective.
Chez les filles, elles sont trois à s’être distinguées. Inès Gébert (CNQB) a réalisé à elle seule six records nationaux aux 800 m NL (10’34 »81), 50 m dos (35″08), 200m dos (2’41″67), 200 m papillon (2’40″86), 400 m 4 nages (5’42″14) et 200m 4 nages (2’41 »00). Quant à Tessa Ip Hen Cheung (CAMO), la nageuse de 16 ans, elle a réalisé deux chronos records dans en 100 m brasse (1’15″59) et 200 m brasse (2’46″77), tout comme Alicia Kok Shun aux crawls. La représentante du CAMO a survolé les 50 NL (29 »79) et 100 NL (1’05 »87) chez les moins de 12 ans.
Au niveau des clubs, le CAMO a remporté 30 titres sur 38 possibles à Serge Alfred. Son entraîneur, Philippe Pascal nous parle d’un objectif accompli. « C’est ce que nous avions fixé. On voulait 30 titres. Il y a eu deux générations de nageurs qui se sont exprimés dans le bassin. Il y a la génération la plus mature qui est au sein du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) et qui se trouve sous la responsabilité de Ben Hiddlestone, avec qui les nageurs ont entrepris un travail technique. Certains confirment leur sérieux comme Tessa Ip, Mathieu Marquet entre autres. Bradley se rapproche de son meilleur niveau. Ryan Kok Shun qui d’après ses performances reste sur une pente ascendante en termes de progrès. Donc c’est plutôt positif. Ils continuent leur évolution à des rythmes différents. En ce qui concerne les plus jeunes qui s’entraînent régulièrement avec moi comme Victor Ah Young et Alicia Kok Shun, ils affichent une régularité progressive à chaque compétition. Dans son ensemble, le bilan du club est évidemment positif », estime-t-il.