Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ne reconnaît toujours pas l’actuel comité directeur de la Fédération mauricienne de natation (FMN) suite aux élections de janvier dernier qui se sont tenues en présence de Chief Thomas Olatokunbo, délégué de la Fédération internationale de natation (FINA).
Dans la perspective des Jeux Olympiques cette année, le président et le secrétaire général du COM, respectivement Philippe Hao Thyn Voon et Vivian Gungaram, ont été reçus par le ministre Devanand Ritoo, en présence de ses principaux collaborateurs, hier au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building, pour trouver une solution.
Selon nos informations, le MJS demande que de nouvelles élections soient organisées dans les cinq régions avant de revenir à une assemblée générale pour constituer un nouveau comité directeur. Auparavant, il avait pourtant indiqué qu’il reconnaîtrait le comité directeur au cas où de nouvelles élections se tenaient uniquement avec les quinze membres élus issus des cinq régions lors de l’exercice du 26 novembre 2011, sous la supervision du comité intérimaire constitué par le MJS et présidé par Jacques Malié.
Mais il se trouve que certains au MJS s’opposent à l’idée de tenir des élections nationales. Le président du COM a déclaré au Mauricien que pour lui, si de nouvelles élections devaient avoir lieu, elles devraient se faire seulement avec les quinze membres délégués de l’assemblée générale.
« Je dois d’abord remercier le ministre Ritoo de nous avoir reçus hier. L’idée est de trouver un consensus dans le dialogue et le respect de tout un chacun. Il ne s’agit pas d’imposer quoi que ce soit sur qui que ce soit. D’ailleurs, la FINA m’a demandé certaines informations sur ce qui se passe en natation. Elle m’a proposé une rencontre entre le MJS, le COM et la présidente de la FMN (Ndlr : Doreen Tiborcz). Le temps presse. Nous allons devoir envoyer deux nageurs aux Jeux Olympiques. Il faut trouver une porte de sortie où toutes les parties sortent gagnantes », a soutenu le président du COM.
Philippe Hao Thyn Voon déclare que le COM reconnaît toujours l’actuel comité directeur de la FMN. Depuis les 8es Jeux des îles de l’océan Indien en août dernier, les nageurs sont restés inactifs. Il se trouve que la FMN cherche désespérément une piscine afin de permettre aux nageurs d’effectuer une première compétition. Le comité directeur de la FMN tient une réunion cet après-midi au siège du COM.
De son côté, le ministre Ritoo a précisé qu’il est prêt à collaborer pour décanter la situation, mais qu’il faudrait refaire les élections au niveau des régions. « Je salue l’effort du COM qui veut trouver également une solution. J’ai dit au COM que je veux que les choses soient accélérées afin que les nageurs puissent reprendre leurs activités normalement. Mais avant cela, il faut que la fédération se soumette aux lois. Nous sommes prêts, avec l’assistance du COM, de mettre un comité intérimaire sur pied pour organiser de nouvelles élections au niveau régional. Et ensuite tout retournera à la normale », a souligné Devanand Ritoo.