Le handing over a été effectué comme prévu mardi dernier à la piscine Serge-Alfred entre le Comité intérimaire de la Fédération mauricienne de natation (FMN), présidé par Jacques Malié, qui a pour assistants Dev Putty (ministère de la Jeunesse et des Sports) et Vinesh Sunassee (Registrar of Association), et les ex-membres de la FMN, à savoir Doreen Tiborcz (présidente), Satyaprakash Banarsee (secrétaire général) et Anil Nawjee (trésorier).
Jacques Malié a fait ressortir que, dans l’ensemble, cet exercice s’est bien déroulé. Cependant, le comité intérimaire n’a pu obtenir les procès-verbaux. Satyaprakash Banarsee n’était pas en mesure de soumettre ces documents au moment du handing over. Sinon, le président du comité intérimaire a exprimé sa satisfaction en ce qui concerne le compte géré et présenté par la FMN.
« Je peux vous dire que nous n’avons rencontré aucune difficulté lors de ce handing over. Tout s’est passé comme on s’y attendait. Les comptes de la fédération sont corrects et nous avons pu obtenir tous les dossiers dont nous avons eu besoin pour la suite de notre opération. Maintenant, le comité peut avancer. Sauf que nous n’avons pas eu les procès-verbaux. De toute évidence, ce ne sont pas des documents aussi nécessaires. J’ai appris que ces documents viennent d’arriver », indique Jacques Malié.
Le handing over terminé, le comité intérimaire, selon son président, envisage de rencontrer officiellement Philippe Pascal, le directeur technique national et coach attaché au Trust Fund for Excellence in Sports. « Nous l’avons rencontré la semaine dernière. Mais cette fois ce sera une rencontre formelle. Le comité intérimaire veut connaître le programme en attendant qu’un comité directeur soit mis en place après les élections. »
Jacques Malié explique que le comité intérimaire aura en fin de semaine prochaine une rencontre avec les représentants de clubs pour leur expliquer les modalités des prochaines élections d’abord sur le plan régional et ensuite sur le plan national.
Il a fait comprendre que les prochaines élections seront réservées aux clubs dûment enregistrés au Registrar of Associations. Tout club qui ne répond pas à ces exigences ne sera pas autorisé à envoyer des candidats.
« Si un club n’est pas reconnu par le Registrar of Associations, il ne pourra pas participer aux élections. Le comité intérimaire ne va pas autoriser la formation de nouveaux clubs en vue des prochaines élections. Nous allons faire avec ce que nous avons, selon les règles. Notre mission est d’assurer que tout est dans les règles et d’organiser les élections afin de laisser la fédération de natation à un nouveau comité directeur. Nous n’avons pas d’autre agenda. »
Soulignons que le Comité olympique mauricien, qui devait faire partie de ce comité intérimaire, s’est retiré.