Dans les prochains mois, les meilleurs nageurs mauriciens du moment seront engagés dans des compétitions internationales. Ainsi, la Fédération mauricienne de natation (FMN) enverra dix nageurs à la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI), qui se tiendra à la Réunion du 3 au 5 juin, une nageuse aux Youth Commonwealth Games aux Bahamas du 18 au 23 juillet, et trois autres athlètes aux championnats du monde de natation à Budapest du 14 au 30 juillet.
Brandon Lam Ngan Chan, Alicia Kok Shun et Victor Ah Yong, Inès Gebert, Ken Tse Pen Ki, Adrien Ciceron, Vritee Lukhoo, Gregory Tranquille, Isea Jacquin et Prishika Jaimie Ramgoolam seront à l’île Soeur. Camille Koenig, quant à elle, fera le déplacement aux Bahamas, alors que les nageurs élites, à savoir Bradley Vincent, Mathieu Marquet et Elodie Poo Cheong, représenteront Maurice aux mondiaux de Budapest, en Hongrie.  
Ces derniers se sont illustrés lors des championnats nationaux tenus du 4 au 7 mai à la piscine de Serge Alfred (50 m) à Beau-Bassin. Bradley Vincent avait alors pulvérisé son ancien record national réalisé aux Jeux d’Afrique au Congo Brazzaville en 2016 sur 50 m nage libre. Son chrono est passé de 23 »07 à 23 »04 à Beau-Bassin, soit sa meilleure performance sur cette distance à ce jour. Mathieu Marquet, de son côté, s’était signalé sur 200 m nage libre (1’54 »44) et 400 m nage libre (4’09 »03), où il a amélioré ses propres records. Des plus jeunes, Victor Ah Young avait explosé le chronomètre à sept reprises durant ces championnats nationaux. Le nageur du CAMO s’était mis en évidence aux 200 m NL, 50 m dos, 100 m dos, 50 m papillon, 100 m papillon, 200 m papillon, 200 m 4 nages, 400 m 4 nages. Il a notamment brillé dans l’épreuve du 100 m papillon où il a arrêté le chronomètre à une minute, cinq secondes et quatre centièmes (1’05 »04)