Après la partie théorique de trois jours (lundi à mercredi) au dojo de Beau Bassin, qui impliquait le rôle des juges-arbitres et le système de qualification des nageurs, entre autres, une quarantaine d’officiels s’étaient réunis hier à Mon Choisy pour la partie pratique dans l’organisation des compétitions d’Open Water Swim. Une compétition aura d’ailleurs lieu ce dimanche sur le même site à 9h.
Jean Paul Narce, qui dirige ces cours à Maurice, a plus de quarante ans d’expérience dans le domaine. Il a entraîné pendant quinze ans l’équipe de France et a produit plusieurs champions et vice-champions d’Europe. Les grands parcours de la Fédération internationale de natation (FINA), il les connaît par coeur. Il est à la fois juge, arbitre, organisateur et entraîneur.
« J’ai été délégué par la FINA pour venir faire la formation de l’une des cinq disciplines compte tenu de mon expertise. J’aiderai la FMN à avoir des repères », fait-il ressortir. Pour la première partie pratique, ils se sont concentrés sur plusieurs éléments de la préparation de la course, dont le parcours.
Ce dernier sera triangulaire, couvrant le long de la plage et permettant ainsi au public de mieux suivre les nageurs à l’arrivée. Les distances de la compétition seront de 1 km (1 tour) pour les nageurs moins expérimentés et pour des questions de sécurité, puis de 3 km (2 tours) avec une bouée en mer pour chaque course.
« Maurice a tout ce qu’il faut pour accueillir une compétition internationale sur un plan technique et pour l’accueil de ses habitants. L’objectif principal de ma venue est d’abord de développer le niveau local pour intégrer un standard international. La FMN pourra ainsi poursuivre ses objectifs et organiser des rencontres de l’océan Indien et africaines dans un premier temps », soutient Jean Paul Narce.
D’autres sites tels que Le Morne et Flic-en-Flac ont été repérés pour la pratique de ce sport. Le délégué a pris connaissance également des performances réunionnaises et sud-africaines. « Si Maurice travaille avec ces pays, ce sera très intéressant. Dimanche, je pourrai prendre connaissance du niveau des Mauriciens également et informer la FMN si je détecte du potentiel », dit-il.
Des attestations seront remises aux participants de la formation juste après les courses.