Gros mensonge pour ne pas dire gros scandale au sein du comité directeur illégal de la Fédération mauricienne de Natation (FMN). Déjà au départ, un parfum de soupçon planait sur le déplacement de Benoît Grattepanche, entraîneur du CNQB, au Mozambique dans le cadre des Championnats d’Afrique des zones 3 et 4. Mais le président de son club où Benoit Grattepanche est entraîneur, Charles Cartier, s’est empressé de dire à Week-End que d’après ses renseignements, c’est à ses frais qu’il a fait ce déplacement. Une information qu’on avait pris pour de l’argent comptant, cependant à la piscine Serge Alfred, les nouvelles vont vite et la présence du Français avec les nageurs mauriciens à Maputo  ne fait pas plaisir à tout le monde, y compris au sein du comité directeur illégal de la FMN.
C’est ainsi que nous avons très vite appris que ce «voyage à ses frais» n’est en fait qu’un gros mensonge que certains cherchent par tous les moyens à cacher. Selon la petite enquête que nous avons menée, il revient que c’est la FMN illégale qui a acheté le billet d’avion de Bruno Grattepanche. Ceci après avoir obtenu un sponsor de Rs 30 000, dont le chèque a été versé dans les comptes de la fédération illégale. Alors que ce même comité illégal a exigé Rs 15 000 des parents de nageurs pour ce déplacement, ce comité se montre «généreux» envers l’entraîneur du CNQB, qui rappelons-le est aussi l’entraîneur personnel de Olivia de Maroussem et que son déplacement à Maputo, selon le président de son club, c’était uniquement pour soutenir la nageuse du CNQB. Or rien de plus faux et les propos qui lui sont attribués dans les colonnes de l’express d’hier matin viennent prouver que désormais la manipulation n’a pas de limite pour certaines personnes au sein de la natation mauricienne. Attendons ce qui va se passer maintenant pour les Jeux Olympiques de Londres…
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Beach volley: Pas d’entraîneur selon les règles de la FIVB
L’Association mauricienne de Volley-ball aurait-elle utilisé la ruse pour ne pas dire faire usage de faux lorsqu’elle a fait acte de candidature pour le titre de Coach Of The Year (Team Sports) lors du National Sports Award (NSA) organisé par le MSC le 31 janvier dernier? La question est posée après que Feizal Bundhun eut exprimé à Week-End son mécontentement parce  qu’il s’est retrouvé dans notre rubrique « EN BAISSE » après la piètre performance de Maurice dans le tournoi qualificatif pour les JO. D’abord, il a précisé qu’il n’était pas l’entraîneur national des deux paires mauriciennes, mais qu’il a été simplement appelé à donner « en ti coup de main» puis Feizal Bundhun devait attirer notre attention sur  les règles de la FIVB (Fédération Internationale de Volley-Ball). En effet, nous sommes allés aux renseignements et effectivement selon les Official Rules de la FIVB sur le Beach, il est clairement mentionné à l’Article 4 (i) A team is composed exclusively of two players, (ii) Only the two players recorded on the scoresheet may participate in the match et (iii) For FIVB World Competitions, coaching is not allowed during a match. Comment se fait-il alors que d’une part l’AMVB a osé « triché »sur une telle affaire et SURTOUT comment le panel du MSC n’a pas su être avisé pour ne pas saisir une telle  subterfuge de la part de l’AMVB?
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Le samedi 5 mai: Long Beach se met à l’heure du tennis-volley
Le nouveau fleuron de Sun International, Long Beach située à Belle Mare, se met à l’heure du tennis-volley. C’est le moins qu’on puisse dire avec le tournoi qui est  organisé le samedi 5 mai à partir de 9h sur la plage de cet établissement hôtelier. En effet, après le beach-tennis en novembre dernier Sébastien Rambert, le responsable des sports au Long Beach, veut frapper un autre grand coup avec cette compétition qui pourrait réunir une trentaine d’équipes dont une dizaine  féminine. «Notre but avec cette compétition adressée au grand public c’est d’ouvrir nos infrastructures aux Mauriciens dans son ensemble», nous rappelle Sébastien Rambert. Cette journée du 5 mai ne s’annonce pas de tout repos, car elle commence dès 9h pour ne terminer que vers 17 avec la remise des prix. Si pour participer, chaque paire (doubles Hommes ou Doubles Dames) doit débourser quelque Rs 800, en retour cependant un déjeuner, une boisson non alcoolisée et un cocktail seront offerts. Puis l’accès à la  piscine, la plage et tous les sports sont inclus. Pour les inscriptions, deux moyens: sebatien.rambert@longbeach.mu et un numéro de téléphone 9405868.