Une grosse pression pèsera sur les épaulent des nageurs ce vendredi matin, à l’heure où il se jetteront dans la piscine flambant neuve de Côte d’Or. La raison est qu’ils seront les premiers Mauriciens à s’engager aux Jeux. Ils auront donc la responsabilité d’aller chercher cette première médaille d’or plus que nécessaire pour booster l’ensemble du Club Maurice. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la communauté des nageurs est déjà bien dans « ses » Jeux.

Une atmosphère sereine règne parmi les nageurs sélectionnés, qui peaufinent actuellement leur préparation, sous la férule de l’entraîneur national, Idriss Sufraz, et des anciens directeurs techniques nationaux Philippe Pascal et Ben Hiddlestone. Ceux qui représenteront Maurice ont eu l’occasion de se jeter à l’eau pour la première fois à la piscine de Côte d’Or lundi dernier. Sur le plan technique, les nageurs sont sur la bonne voie, selon Idriss Sufraz. Quant à l’infrastructure, le président de la Fédération mauricienne de natation (FMN), Harold Lai, soutient que tout est presque prêt pour accueillir les Jeux.

D’ailleurs, le directeur de compétition, l’Égyptien Moataz Radwan, sera présent à Maurice à partir du 17. Il est à noter que le sprinteur Bradley Vincent est le capitaine chez les garçons et Élodie Poo Cheong chez les filles.

Un camp d’entraînement de relais s’est tenu le vendredi 5 juin au SPARC. Même si la natation est connue pour être un sport individuel, Idriss Sufraz a tenu à rappeler que le relais est une épreuve importante et favorise l’esprit d’équipe, principalement quand les nageurs ont tous le même objectif de faire briller leur pays. C’est dans ce sens que plusieurs regroupements ont eu lieu à SPARC au cours de leur préparation. De plus, les officiels étaient également présents lors de la rencontre de vendredi dernier pour s’assurer qu’aucun détail n’est laissé de côté avant l’échéance.

« Le relais n’est pas nouveau, mais il y a de nouvelles méthodes et des techniques que nous avons appliquées. Nous avons tenu à ce que les officiels soient présents pour que nous apprenions ensemble les règlements de la FINA. Nous avons eu de bons échanges et des questions intéressantes qui ont été soulevées », soutient Idriss Sufraz. Les nageurs de la FMN de même que les handisportifs sélectionnés pour les Jeux s’entraîneront donc de 16h à 18h à Côte d’Or.

Elodie Poo Cheong vise sa médaille au 50m nage libre

Cela est important car les nageurs ont l’occasion de s’adapter à cette piscine aux normes olympiques. Les cinq expatriés fouleront le sol mauricien à partir de cette semaine prochaine. « Les nageurs s’entraînent très dur et ils ont tous mérité leur place dans cette sélection. Nous souhaitons obtenir de meilleurs résultats que ceux de 2015 à l’île sœur », souligne Idriss Sufraz.

L’infrastructure et les équipements
Du côté de la FMN, Harold Lai est plutôt rassuré devant la rapidité avec laquelle les travaux ont avancé à Côte d’Or. Il reste encore quelques détails essentiels à revoir pour accueillir l’événement, par exemple, la température de l’eau qui n’a pas encore atteint les 27°C à 28 °C, les bons réglages du tableau électronique, l’absence des pavés tactiles à la piscine, entre autres.

Toutefois, la piscine principale et la piscine d’échauffement, par exemple, sont prêtes à être utilisées. « Nous avons des rencontres fréquentes avec les représentants de Mauritius Multisports Infrastructure Ltd, chargé de la construction du complexe sportif de Côte d’Or et nous pouvons poser des questions et obtenir des réponses. Jusqu’ici, avec les représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports également, ils nous ont affirmé que tout sera fin prêt pour le jour J », confie Harold Lai.

Ce dernier ajoute que les nageurs sélectionnés ont reçu des équipements techniques du MJS, dont des bonnets de bain, des maillots de bain, des sacs et des serviettes. En ce qui concerne les équipements officiels tels que les costumes de cérémonie, les uniformes, les polo-shirts et survêtements, ils seront offerts par le Comité d’organisation des Jeux des îles. « Il y a une très bonne ambiance qui se fait ressentir déjà. Nous souhaitons évidemment que tout se déroule sans problème. Avec notre sous-comité établi spécialement pour les Jeux, nous sommes confiants. Nous bénéficierons également des services du président du comité technique de la FINA, Moataz Radwan, et cela sera une valeur ajoutée pour nous », déclare Harold Lai.

La capitaine des filles
Pour sa part Élodie Poo Cheong dit être honorée par le rôle qui lui a été attribué. Elle se prépare aux États-Unis dans un club privé, le De Anza Cupertino AquaTics (DACA), et sera à Maurice à partir de 12 juillet. Pour rappel, elle était également chef d’équipe en 2014 pour les Jeux d’Afrique Jeunes, mais pour les Jeux des îles, ce sera sa première expérience.

« J’ai mûri, j’ai eu l’occasion de faire le tour de plusieurs clubs, de connaître plusieurs entraîneurs de Maurice et d’ailleurs et j’ai beaucoup appris. Je suis prête à endosser ce rôle car maintenant je suis une meneuse aguerrie », soutient Élodie Poo Cheong. Cette dernière a même pris le soin de concerter Bradley Vincent pour préparer un cri de guerre pour la sélection mauricienne de natation.

« Je ne sais pas encore quelles sont les attentes de la Fédération de natation ou même des nageurs, mais je ferai tout mon possible pour m’assurer que tout se passe bien pour l’équipe en ayant de petites rencontres. Ce ne n’est pas évident quelquefois de gérer différentes personnes avec différentes personnalités, mais je suis confiante, car au final, nous avons tous le même but », fait ressortir Élodie Poo Cheong.

Les sélectionnés
Filles
Élodie Poo Cheong (Amérique), Emily Nguyen (France), Camille (Koenig France), Annah Auckburally, Layne Lim Ah tock, Leah Foo Sem Fah, Inès Gébert et Alicia Kok Shun
Garçons
Jonathan Chung Yee (Allemange), Thimothy Leberl (Angleterre), Bradley Vincent, Mathieu Marquet, Gregory Anodin, Kushen Govinden, Ovesh Purahoo, Oliver Wong Chap Lan, Ryan Kok Shun et Victor Ah Young
Handisport
Aurally Handicapped Sports Federation (AHPSF)
Filles : Jeysheeka Rungoo
Garçons : Suffian Ropun
Physically Handicapped Sports Federation (PHYSFED)
Filles : Patricia Sansouci
Garçons : Sody Victor