La Future Day 4, qui engageait les nageurs de 11 ans et moins en petit bassin, s’est tenue à la piscine Souvenirs à Calebasses samedi dernier. Jamie Han Mui chez les poussines et Brandon Lam Ngan Chan chez les poussins se sont distingués lors de la plus dure épreuve, le 200m nage libre, en réalisant des performances de 2’47″67 et 2’35″22 respectivement.
Cette catégorie prépare déjà le rendez-vous de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI) aux Seychelles, les 12 et 14 décembre, destiné aux benjamins (les nageurs nés en 2003).
Brandon Lam Ngan Chan, qui pratique la discipline depuis trois ans, était satisfait de sa performance. « La course était dure au début mais j’ai pu me rattraper lors des virages. J’espère réussir les minima pour la CJSOI », fait-il ressortir. Quant à Jamie Han Mui, timide, c’est son entraîneur Ashley Chummun qui s’est exprimé à sa place. « Jamie est une nageuse qui progresse et qui s’affirme à chaque compétition », estime-t-il.
En ce qui concerne les deux catégories qui étaient en action, l’objectif de cette fin de saison est de nager le 400m. « Les distances évoluent tout au long de l’année pour leur permettre d’atteindre le 400m », soutient le directeur technique national (DTN), Philippe Pascal.
Une petite innovation est survenue avec le relais du 4x50m brasse, qui n’est pas une distance officiellement reconnue. « Elle a été placée pour que les petits s’habituent à nager le brasse », fait ressortir Philippe Pascal.
Le CAMO s’est taillé la plus grosse part dans cette épreuve chez les filles (poussines et avenirs) suivi du CNSP (poussins) et du CNQB (avenirs garçons). La compétition s’est déroulée dans une ambiance conviviale avec des supporters qui ne se sont pas ménagés pour encourager leurs protégés.