Le deuxième Long Course Meet a débuté hier à la piscine Serge Alfred. En comparaison avec le premier exercice, celui-ci a vu une nette amélioration des performances et cela devrait se confirmer aujourd’hui aussi. En effet, nombreux ont été les nageurs qui se sont illustrés lors de cette compétition. Cependant celle qui a volé la vedette n’est autre qu’Elodie Poo Cheong (encore une fois) au 100 m nage libre.
Elle a réalisé un super chrono de 58.91, ce qui lui permet d’atteindre les minimas B pour les Jeux olympiques pour la troisième fois. « Le matin j’avais un peu raté ma course et j’avais fini en une minute. J’étais un peu énervé car je savais que je pouvais mieux faire. Lors de la finale, je me suis pas posé de question j’ai tout donné. Dans ma tête, je savais quoi faire et au vue de ma préparation, je suis très satisfaite de mon temps, » a déclaré la jeune championne du CAMO.  » Cette année est encore plus difficile car j’ai ma HSC et ce n’est pas toujours évident mais j’arrive à gérer, » a-t-elle poursuivi.
Outre le 100 m nage libre, Elodie Poo Cheong a aussi remporté le 50 m papillon et elle sera demain en action sur le 50 m brasse, le 100 m papillon et le 50 m nage libre. « Sur le 50 m brasse j’espère réaliser le record car cela fait longtemps que je n’ai pas fait de la brasse. En ce qui concerne le 100 pap et le 50 m nage libre l’objectif sont les minimas pour les Jeux olympiques,  » affirme cette dernière. Mathieu Marquet n’a pas été en reste non plus. De retour d’Afrique du Sud, le jeune nageur du CAMO n’est pas passé loin du record du 100 m nage libre avec une marque de 52.87 soit à environ  cinq dixième de seconde du record. Ce qui est de bonne augure pour la suite.
On notera aussi la victoire de Varuna Jasodanand sur le 200 m dos (2:44.68) et sur le 50 m dos (35.00). Chris Ah Siong a brillé sur le 50 m dos alors que Ryano Fortune s’est adjugé le 200 m dos. Jean-Pascal Grégoire a lui volé la palme sur le 50 m papillon en 28.16.  » On a vu des choses assez intéressantes surtout au niveau des jeunes nageurs. Je pense qu’ils sont en progression après la première compétition, » a dit Philippe Pascal, directeur technique national de natation. « La performance d’Elodie Poo Cheong est une juste récompense. C’est une bosseuse. Elle a déjà atteint trois fois les minimas B pour les JO jeunes et elle a le potentiel pour atteindre un minima A. Elle est partie un peu lentement mais elle réalise une fin de course epoustouflante. Le chrono de Mathieu Marquet est aussi très prometteur. Il vise les minimas pour les Jeux du Commonwealth et ils sont accessibles, » a-t-il soutenu.
« Demain [ndlr, aujourd’hui], on devrait revoir une Emily Chan Chee revanchard. Je pense qu’elle a dû être très déçu de ses résultats et il n’y pas de doute qu’elle va chercher à démontrer de quoi elle est capable, » a conclu le DTN.