Darren Chan Chin Wah, sociétaire du CNP, continue sur sa lancée. Après ses records nationaux enregistrés aux Mondiaux d’Istanbul en petit bassin, le brasseur a en effet décroché trois médailles, dont une en or au 200m brasse (record), à l’occasion du 24e meeting de l’océan Indien de natation, tenu du 28 au 30 décembre dernier, à la piscine de Plateau Caillou à Saint-Paul (île de La Réunion).
Chan Chin Wah a terminé 2012 en apothéose avec cette bonne prestation réalisée à Saint-Paul. Il va sans dire que son stage effectué à Belgrade lui a aidé à élever son niveau.
Lors de la troisième et dernière journée de la compétition, le nageur du CNP a enlevé la médaille d’or au 200m brasse avec un chrono de 2’23” 98 battant du coup le record national toutes catégories de Bernard Desmarais (2’26” 32 effectué en 1995). Il a devancé facilement le Malgache Mamitina     Ramanantsoa (2’26” 49).
Chan Chin Wah a décroché l’argent au cours du 100m brasse dès la première journée de la compétition. Elle a bouclé le parcours en l’04” 71 réalisant au passage un nouveau record toutes catégories. L’ancien était détenu par Bernard Desmarais (1’05” 05 en 1995). Il a par ailleurs arraché la médaille de bronze au 50m brasse en 30” 14, améliorant son propre record national 17-18 ans.
Sinon en voici un résumé de ce 24e meeting de l’océan Indien. Sans avoir à sortir le grand jeu pour sa reprise après les JO de Londres, l’international marseillais Camille Lacourt a dominé les séries du 50m dos (26” 46) puis remporté la finale (24” 20), à une grosse seconde de son record personnel (23” 16). Chez les dames, l’ex-internationale française Aleksandra Putra – qui a opté depuis pour la nationalité polonaise – a occupé la 2e place de la finale du 200m dos (2’17” 82), derrière la Hongroise Katinka Hosszu qui a gagné quatre des cinq finales au programme de la première journée du meeting.
Au cours de la finale du 100 m papillon messieurs, le Réunionnais Kevin Lucian, de l’ASEC Saint-Paul La Réunion, 2e (56” 90), dauphin de Florent Hassambay, du CN Saint-Joseph, a actualisé la meilleure performance française 15 ans garçons qui appartenait, depuis le 17 décembre 2010, à l’Amiénois Nathan Stevenard, d’Amiens Métropole Natation (57.16). Depuis le début de l’année 2012, il s’agit de la 51e meilleure performance française garçons améliorée en bassin de 25m.
Engagée sur les 17 courses du programme, soit la totalité des épreuves du meeting, l’internationale hongroise Katinka Hosszu a pour l’instant à l’exception du 200 NL et du 50 NL, deux épreuves remportées par l’Allemande Britta Steffen, conquis toutes ses courses dont, les 100m 4N, 400m NL, 50m brasse, 100m dos et 200m papillon.
Deux des six courses messieurs à la Une de la 2e journée de ce meeting ont souri à deux Réunionnais, Florent Hassambay au 100m 4N (58” 51) et Philippe Alginthe au 50m NL (23” 73). Très observé sur sa spécialité, Camille Lacourt a cumulé une seconde victoire en s’imposant au 100m dos (53” 55). Alter ego de Britta Steffen, l’Allemand Paul Biedermann a dominé le 400m NL (3’47” 37). Enfin, le Marseillais Maxime Bussière et l’Antibois Matthieu Bachmann, ont remporté respectivement les 50m brasse (28” 45) et 200m papillon (2’09” 07).
Sociétaire du Chartres Métropole Natation, Quentin Loncke, 7e de la finale du 100m 4N (1’02” 58), s’est succédé à lui-même sur les tablettes des meilleures performances françaises garçons 13 ans où il possédait déjà cette marque depuis le 11 novembre dernier (1’03” 60).
Engagé sur 8 courses durant les 3 jours du meeting de l’océan Indien, le Réunionnais Florent Hassambay, du CN Saint-Joseph, s’est offert 4 victoires dont 2 aux 100 m NL (51” 29) et 50m papillon (24” 72). Le Mauricien, Darren Chan Chin Wah, vainqueur du 200 m brasse (2’23” 98) et deux métropolitains, Thomas Avetand, du Beauvaisis AC, en or au 200m 4N (2’04” 90) et Benoît Debast, de l’AAS Sarcelles N 95, 1er du 1500m NL (15’19” 27) ont complété la liste des lauréats du dernier jour de l’ultime compétition à l’année. Son intégration permettra d’arrêter les comptes de 2012.
Si l’on excepte la victoire (logique) de l’Allemande Britta Steffen au 100m NL (52” 69), la Hongroise Katinka Hosszu a terminé ses travaux forcés par quatre courses gagnantes en s’adjugeant les 50 m papillon (26” 24), 200 m 4 nages (2’10” 79), 800 m NL (8’41” 30) et 200 m brasse (2’28” 52). Au total, sur l’ensemble de ses 17 engagements 14 auront été dotés du plus noble métal, le solde s’étant traduit par deux médailles d’argent et une de bronze à mette à son crédit.