Bradley Vincent, recordman de Maurice du 100m nage libre, compte descendre sous la barre des 50 secondes sur la distance. Alors qu’Oliver Ah Ching souhaite  faire les minima A, en brasse, pour les Jeux des Iles.
Bradley Vincent, au 100 m Nage Libre (NL) vise une qualification aux Jeux Olympiques (JO) de Rio de l’année prochaine au Brésil. Pour l’obtenir, il lui faudra descendre sous la barre des 50s car le minima A  est fixé à 48.99 et 50.70 pour le B. Pour y parvenir, le pensionnaire du Club Aquatique de Maurice (CAMO), se trouve actuellement en Europe pour participer au circuit de Mare Nostrum où il sera engagé au 50 m et 100 m NL et au 50 m papillon.
Ce concours annuel de natation regroupe trois meetings et accueille des nageurs classés parmi les meilleurs mondiaux. Chaque compétition se déroule sur 2 jours. Le recordman de Maurice du 50 m (23.09) et 100 m (50.52) NL a débuté sa tournée hier à Canet en Roussillon (France), ensuite, il mettra le cap sur Barcelone (10-11 juin) puis finira la compétition à Monaco les 13 et 14 de ce mois-ci. À l’issue de ces courses, un classement est fait en fonction des points marqués. Le nageur ayant marqué le plus de points remporte le trophée.
Son le Directeur Technique National (DTN), Philippe Pascal, cette compétition Internationale de haut niveau sera l’occasion pour le Mauricien d’évaluer sa marge de progression également. Mais avant d’y aller, il y a encore quelques points à améliorer. « Nous allons peaufiner sa technique pour qu’il nage encore plus vite. Cela dès le premier 50m pour qu’il puisse ensuite aborder l’autre 50 m avec moins de stress, voire plus relâché », avait-il expliqué lors du championnat national à la piscine  Serge Alfred au mois de mai.
Cependant, Bradley Vincent ne sera pas le seul représentant mauricien à cet évènement. Olivier Ah Ching, du Club Natation de Quatre-Bornes, sera également de la partie et il sera en action au 50 m et 100 m brasse. Il voudrait atteindre les minima A aux 50 et 100 brasse pour les Jeux des Iles.