Les championnats nationaux de Maurice se tiennent actuellement à la piscine de Serge Alfred à Beau-Bassin. Cette année-ci, une délégation de quatre nageurs venus de Botswana est de la partie. Hier, Bradley Vincent s’est imposé au 50 m nage libre. La troisième et dernière journée est prévue pour aujourd’hui où les finales auront lieu  à 14h30. Les éliminatoires se feront le matin à 9h30.
Hors circuit depuis août 2014 suite à une blessure à l’épaule droite, Bradley Vincent retrouve graduellement la forme. Il l’a prouvé hier à l’avant-dernière journée du Championnat National qui s’est déroulée au bassin de Serge Alfred à Beau-Bassin. Ainsi, le pensionnaire du Centre Aquatique de Maurice (CAMO) est monté sur la plus haute marche du podium en signant une victoire au 50 m nage libre, en réalisant un chrono de 23.63s. Andre Van Der Merwe du Botswana termine deuxième (25.66s) et Yohan Peres du CAMO troisième (26.02s).
Pour Vincent, présélectionné pour les Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI), cette victoire arrive au bon moment. « Cette médaille d’or est très encourageante. Je viens de reprendre la compétition après avoir subi une opération à l’épaule il y a huit mois . Je me suis bien préparé physiquement aussi bien que mentalement. La course n’était pas vraiment difficile car une fois lancé, j’ai donné le meilleur de moi-même. Je suis très satisfait de ma performance car elle me fait le plus grand bien surtout à l’approche du rendez-vous indianocéanique », admet-il avant d’ajouter qu’il reste positif et concentré à la fois sur les JIOI.
Par contre, la journée d’hier était mi figue mi raisin pour Elodie Poo Cheong. Après avoir remporté la médaille d’or au 100 m papillon dames (1:05.45), la nageuse du CAMO a dû se contenter de la médaille d’argent au 50 m nage libre au profit de la représentante du Botswana, Naomi Ruele en 27.06s qui termine première devant Poo Cheong (27.71s) et Emily Chan Chee du CNSP (28.11s). Pour la dauphine de cette épreuve, elle affirme qu’elle aurait voulu faire mieux. « Je reviens d’Angola donc je suis encore sous la fatigue. Il me manquait un peu de force dans les jambes pour cette épreuve du 50 m nage libre », nous avoue Elodie Poo Cheong, également présélectionnée  pour les JIOI.
Et en ce qui concerne les records, les filles ont été à l’honneur hier. Quatre nouveaux records nationaux ont été établis. Ainsi, Jaimie Han Mui (12 ans) a réalisé un chrono de 35.98s au 50 m nage dos. Tessa Ip Hen Cheung (14 ans) qui revient du championnat d’Afrique zone 4 en Angola a également réalisé le meilleur temps au 100 m papillon, soit un chrono de 1:10.30. Idem pour Layne Lim Ah Tock (14 ans) qui a affiché un chrono  de 4:51.88 au 400 m nage libre et Alicia Kok Shun de la catégorie poussine au 50 m brasse (40.25s)