Même s’ils n’arrivent pas à s’accrocher à un podium, les nageurs mauriciens se démènent aux 11es Jeux d’Afrique au Congo-Brazzaville. Bradley Vincent, le meilleur compétiteur actuel, s’est hier offert les minima B du 100m nage libre des Jeux Olympiques de Rio.
Les Jeux d’Afrique, inscrits au calendrier de la Fédération internationale de natation comme un rendez-vous qualificatif aux JO 2016, ont ainsi permis à Vincent de réussir son objectif d’être à la fête brésilienne. Victorieux hier matin de sa série du 100m nage libre en 51″07, il visait une course sous les 50 secondes, mais souffrant de douleurs au dos, il réalisa quand même 50″39.
Il termine au pied du podium mais son chrono qui se situe à 2 centièmes de son record national (réussi aux derniers JIOI le mois dernier) l’autorise une participation à Rio. Mathieu Marquet, qui était lui aussi engagé dans une série du 100m nage libre, a terminé troisième (52″07), manquant la finale de 0”17 (9e meilleur temps).
La victoire en finale de ce 100m nage libre est revenue au Sud-Africain Clayton Jimmie (49″96), l’Égyptien Mohamed Samy (49″97) devançant un autre Sud-Africain Caydon Muller (50″28) pour la médaille d’argent.
La Mauricienne Heather Arseth, qui concourrait au 100m dos hier, a terminé dernière de la finale en 1’07″49, améliorant son chrono matinal de qualification de dix centièmes de seconde.