Bradley Vincent, Mathieu Marquet et Elodie Poo Cheong ont tous établi des records nationaux (RN) aux 17e Championnats du monde de natation, tenus en Hongrie. Le dimanche 23 juillet à la piscine Duna Arena, Poo Cheong, première de la sélection nationale à entrer en action, à montrer la voie à ses amis. Engagée dans l’épreuve du 100m papillon, elle a remporté sa série en une minute, trois secondes et 68 secondes. Nouveau record national?! Cependant, la performance n’a pas été suffisante pour qu’elle progresse en demi-finale, terminant avec le 38e meilleur temps lors des éliminatoires. La Mauricienne, en lice également sur 100 m nage libre, a réalisé sa meilleure performance sur cette distance en terminant première de sa série en 58 »76. Mais au classement général, elle s’élève au 46e rang.
De son côté, Bradley Vincent est enfin arrivé à descendre sous la barre des 23 secondes au 50m nage libre et efface, du même coup, son ancienne marque nationale. En effet, le crawler a arrêté le chronomètre à 22 »82, terminant respectivement devant le Roumain Alin Coste (23 »04) et le Bulgare Aleksandar Nikolov (23 »08). Le Mauricien prend la 43e place au général sur 118 participants. Au 100m nage libre, il a terminé à quatre centièmes de son record national, qui est de 50 »34. Il finit 6e de sa série avec un chrono de 50 »38.
Pour Mathieu Marquet, ces championnats ont été synonymes de deux courses de freestyle et deux records nationaux. Le premier record a été réalisé sur 400m, où il a pris la deuxième place. Son meilleur temps dans cette catégorie de nage est désormais de 4’07 »28.  Le deuxième RN a été sur 200m. Il a remporté sa série avec un chrono 1’53 »18, effaçant son ancien record.