Ils étaient 80 nageurs et environ 50 qui se sont enregistrés respectivement pour le 1 km et les 3,5 km auprès de la Fédération mauricienne de natation pour prendre part à la première compétition d’Open Water Swim qui s’est tenue dimanche dernier à Mon Choisy. La course était placée sous la supervision de Jean-Paul Narce, délégué par la Fédération internationale de natation (FINA) et d’une quarantaine d’officiels que ce dernier a formé.
Ryan Kok Shun, sociétaire du CAMO, a été le premier à s’illsutrer dans la course de 1 km. Malgré les conditions climatiques assez compliquées, il réalise un bon temps de  14’52.  Warren Hau Kim Fong, de son côté  s’est démarqué s’est démarqué dans la course de 3,5 km en 40’45. En féminin c’est Layne Lim Ah Tock qui a devancé tout son monde sur le kilomètre en 15’07 alors que la course de 3,5 km est revenue à Mélodie Naidoo en 45’11. Sur le plan organisationnel, la FMN a parfaitement réussi son pari. La journée a été une vraie réussite et aucun incident n’a été déploré malgré l’avis de forte houle qui pesait sur Maurice. De plus, la présence de sauveteurs en canoë a grandement aidé à calmer les participants et a fait prévaloir un sentiment de sécurité.
L’Open Water Swim s’inscrit parfaitement dans la politique de la FMN qui veut démocratiser la natation dans l’île. Les nageurs mauriciens pourront profiter de cette nouvelle discipline qui est aussi représentée aux Jeux olympiques. Elle ouvrira une nouvelle porte aux locaux. Cette première compétition de nage en eau libre en appelle d’autres à coup sûr alors que Maurice ambitionne de devenir une référence en la matière dans un proche avenir dans la région africaine.