Maurice accueillera une compétition d’Open Water Swim aujourd’hui sur la plage publique de Mon Choisy. Deux courses seront au programme avec un parcours de 1 km et un autre de 3 km. Le parcours d’un 1 km sera ouvert à ceux qui sont âgés de 10 ans à monter et le départ sera donné à 10h alors que celui de 3 km verra la participation de nageurs de 14 ans et plus avec un départ à 11h. Les enregistrements se feront à 9h sur place.
Si le terme Open Water Swim ( nage en eau libre) ne vous dit rien c’est l’une des cinq disciplines qui est régie par la Fédération internationale de Natation au même titre que la natation synchronisée, la natatation sportive, le plongeon et le water polo. Depuis le 25 octobre 2007 le Comité international olympique a décidé d’intégrer la nage en eau libre au programme officiel des Jeux olympiques pour une première apparition en 2008 à Pékin. Elle se pratique en mer (la plus traditionnelle), en lac ou en rivière . Le terme concerne également l’ensemble des activités de natation dans des milieux ouverts. Pour donner une dimension plus importante et promouvoir comme il se doit cette discipline, la Fédération mauricienne de natation bénéficie des précieux conseils de Jean-Paul Narce. Ce Français a été délégué officiellement par la FINA pour dispenser des cours afin de former les juges-arbitres et d’expliquer le système de qualification des nageurs. Ils étaient une quarataine de personnes à avoir suivi cette formation.
Jean-Paul Narce a pendant trois jours animés des sessions théorique au dojo de Beau-Bassin avant de passer à la pratique jeudi à Mon Choisy. « J’ai été délégué par la FINA pour venir faire cette formation parce que je possède plusieurs casquettes notamment celui de technicien, d’entraîneur mais aussi pour mes talents organisationnels. Il y a toujours eu des courses en eau libre mais l’objectif est de mettre tout cela dans les standards internationaux. Dans cette optique Maurice pourra accueillir des compétitions africaines et pourquoi pas viser plus haut dans quelques années dépendant de la politique qu’adoptera la Fédération mauricienne de natation « , fait-il ressortir. « Maurice a tout ce qu’il faut pour accueillir une compétition internationale. Géographiquement vous êtes gâtés et petit plus l’accueil formidable des mauriciens. » soutient Jean Paul Narce.
Il est aussi d’avis qu’il existe de nombreux sites à Maurice notamment au Mornes et à Flic en Flac.  » Cependant, pour organiser des compétitions d’envergure il faudra impérativement trouver des sponsors, » a-t-il poursuivi. En ce qui concerne le haut niveau, les hommes  nagent normalement en moins de 2h et les femmes en 2h .  La plus longue distance qui a été parcourue est le 88 km. Du reste, il affirme qui aura du pain sur la planche pour les prochains championnats du monde d’Open Water Swim qui auront lieu fin août 2014 en Israël.?