À ce matin, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) attendait toujours l’aval de la Fédération internationale de natation (Fina) afin de pouvoir confirmer définitivement Mahen Purbhoo à la présidence de l’Election Panel en natation. Cette structure, préconisée par la Fina elle-même, aura la charge notamment d’organiser les élections sur le plan régional et national pour instituer un nouveau comité organisateur au sein de la Fédération mauricienne de natation (FMN).
Mahen Purbhoo, ancien Senior Sports Officer au MJS, est la troisième personne contactée pour occuper le poste de président de l’Election Panel après Harold Munso (qui a décliné) et Daniel Capiron (qui s’est désisté). « Nous attendons une réponse de la Fina pour confirmer Mahen Purbhoo à ce poste », a-t-on inidqué au MJS. Selon la Fina, l’Election Panel a pour objectif d’assurer la bonne opération des élections régionales et nationales. Ce panel devrait regrouper, outre le président, deux membres de la FMN, un représentant de chaque comité régional (cinq régions au total), un représentant du MJS, du Comité olympique mauricien et du Registrar of Associations.
Selon nos informations, avant d’entamer les procédures pour aller aux élections, la Fina pourrait demander de finaliser les statuts de la FMN au préalable. Cet exercice pourrait se faire à travers une assemblée générale spéciale regroupant les quinze membres élus à l’issue des élections régionales organisées sous l’égide du MJS en novembre 2011.
En ce qui concerne les représentants éligibles pour faire partie de l’Election Panel, la Fina, a-t-on appris, aurait demandé que seuls les présidents ou secrétaires de chaque région soient admis au panel. Il se trouve que, dans un but très précis, des manoeuvres ont été enclenchées depuis la fin de la semaine dernière avec le mouvement de certains dirigeants quittant leur région d’origine pour une autre dans l’espoir de siéger sur le panel. De ce fait, les instructions de la Fina risquent sans aucun doute de changer la donne.
En attendant, Ben Ekumbo, délégué de la Fina pour trouver un « general agreement » afin de mettre un terme à la situation conflictuelle au sein de la natation locale, devrait faire parvenir un Memorandum of Understanding final au MJS, au COM et à la FMN sur sa récente mission à Maurice.