Cinq records nationaux, quatre en toutes catégories et un en catégorie d’âge, sont tombés lors du Short Course Meet organisé par la Fédération mauricienne de natation (FMN) samedi dernier à la piscine (25m) de Mare d’Albert.
Ce rendez-vous est considéré comme une mise en jambes en marge des championnats d’été qui se tiendront du 13 au 15 décembre à la piscine du Pavillon, sis au complexe sportif Jean-Roland Delaître.
Bradley Vincent (Camo) a réalisé à lui seul deux records lors de cette, soit au 50m nage libre et au 100m nage libre. Il a bouclé le 50m NL en 23 » 15 alors qu’il a arrêté le chrono à 50″40 au 100m NL. Il a effacé les marques de Christopher Lim datant de 2001 avec 23″59 au 50m NL et 51″26 au 100m NL.
« Avoir de records dans une compétition est un bon signe. Cela démontre que les nageurs sont généreux dans l’effort et veulent aller encore plus vite », fait ressortir le directeur technique national (DTN), Philippe Pascal.
De son côté, Yohan Lim (Camo) a réussi un nouveau record national au 200m nage libre chez les 16 ans grâce à son temps de 1’59″38. Le deux autres records nationaux de la journée portent les griffes d’Élodie Poo Cheong (Camo) au 50m nage libre avec une marque de 26″92 et et d’Emily Chan Chee (CNSP) au 50m papillon avec un chrono de 29″59. Cette dernière a battu son propre record qui était de 29″73.
Philippe Pascal se dit satisfait des résultats enregistrés sur l’ensemble de la journée. Il a noté l’amélioration technique des nageurs dans les différents styles de nage et aussi en ce qui concerne la culbute. Pour lui, si la technique est bien enclenchée, le nageur ira plus et vite et aura ainsi l’opportunité d’améliorer son temps.
« Les repères à Mare d’Albert ne sont pas les mêmes que ceux du Pavillon ou de Calebasses. De ce fait, il est important pour les nageurs de gérer les petits détails qui peuvent s’avérer importants au final. S’habituer au changement, c’est aussi de se mettre en condition pour les compétitions à l’étranger », souligne le DTN.