Le comité intérimaire de la Fédération mauricienne de natation (FMN), présidé par Jacques Malié, a rencontré les représentants des quinze clubs hier matin au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) en vue de leur expliquer la marche à suivre pour de nouvelles élections d’abord sur le plan régional puis national.
« Le handing over (Ndlr : 4 octobre) a été une étape importante, la rencontre d’hier en a été une autre dans la mesure où nous avons en face de nous les principaux dirigeants des clubs dûment reconnus par le Registrar of Associations », a déclaré au Mauricien Jacques Malié.
Des dix-huit clubs de la FMN, il se trouve que trois d’entre eux, nommément NCBB/RH, LDC et Riverland, risquent de ne pas être éligibles pour les prochaines élections. La FMN est représentée dans cinq région : Pamplemousses, Port-Louis, Beau-Bassin/Rose-Hill, Quatre-Bornes et Curepipe/Sud.
« Je le redis, je suis à la tête de ce comité intérimaire afin de mener à bien ma tâche, celle d’organiser de nouvelles élections pour constituer un nouveau comité directeur qui prendra par la suite la destinée de la natation. Cependant, tout cela va se faire dans un processus où les aspects légaux doivent être respectés », fait ressortir le président du comité intérimaire de la FMN.
Ce dernier indique qu’après la rencontre d’hier, tout le monde a eu une idée où vont les choses. Cependant, les élections ne s’annoncent par pour si tôt, comme l’attendaient certains membres venus hier avec la ferme intention de donner leur point de vue dans cette perspective.
« Oui, des élections auront lieu mais pas dans le plus bref délai. Nous avons demandé aux clubs présents de nous apporter certains dossiers relatifs au Registrar of Associations pour vérification. Nous allons aussi profiter pour apporter des recommandations concernant les règlements intérieurs de la FMN dans le souci de les rendre plus solides. Une fois cet exercice fait, le comité intérimaire va entamer la marche à suivre. J’espère qu’au mois de décembre tout sera complété », déclare Jacques Malié.
En ce qui concerne la participation des locaux aux 9es championnats d’Afrique juniors, prévus du 1er au 4 décembre au Port Harcourt au Nigeria, rien n’est encore décidé. Il se trouve que Philippe Pascal, directeur technique national et attaché au Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), n’a pas encore donné une réponse.
En revanche, la participation mauricienne au 22e Meeting de l’océan Indien (MOI) à La Réunion du 28 au 30 décembre reste dans le domaine du possible. La Ligue réunionnaise de natation a invité les médaillés d’or en épreuves individuelles des 8es Jeux des îles de l’océan Indien au MOI.