Si lors de ses rencontres avec la Fédération mauricienne de natation (FMN), les représentants de clubs et le Comité olympique mauricien (COM), Ben Ekumbo, émissaire de la Fédération internationale de natation (Fina), avait maintenu le même discours, il se trouve que le Kenyan a changé son fusil d’épaule hier après-midi lors d’une rencontre marathon avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, entouré de ses collaborateurs et aussi d’un représentant du Registrar of Associations et d’un de la State Law Offfice.
S’achemine-t-on vers l’institution d’un comité intérimaire sous le contrôle du MJS ? C’est la question que se posent les observateurs de la natation. En tout cas, ce n’est qu’aujourd’hui que tout sera rendu officiel lorsque l’émissaire de la Fina aura une rencontre avec les parties concernées, cet après-midi au siège du COM, pour ses recommandations et aussi pour signer un Memorundum of Understanding.
Selon les indications, si la tendance reste inchangée, ledit comité intérimaire devrait être présidé par le nouveau Chef de Cabinet du MJS, Dev Phokeer, deux membres de la FMN, un membre de chaque comité régional, entre autres. Mais aucune mention n’a été faite jusqu’à présent quant à la présence d’un membre du COM dans cet éventuel comité intérimaire. Or, selon les règlements, pour constituer un comité intérimaire, le COM a son mot à dire. Mais il se trouve qu’une fois encore le système aurait été contourné dès le départ.
Il va sans dire que les nouveaux statuts de la FMN soumis au Registrar of Associations depuis presque cinq ans n’ont jamais été approuvés. Il s’avère que de nouveaux statuts seront faits en conformité avec la Sports Act. Une fois qu’ils le seront approuvés, des élections régionales seront organisées, puis un mois après il sera questions des élections nationales.
Si cette décision de la mise en place d’un comité intérimaire sous le contrôle du MJS est maintenue, la FMN n’aura visiblement pas droit au vote au cours de l’assemblée générale élective du COM. Soulignons que Le Mauricien a contacté (hier et ce matin) sans succès le ministre Ritoo afin d’avoir une déclaration sur la rencontre d’hier.